top of page

Les articles

Psoriasis et naturopathie : causes, symptômes, solutions naturelles et santé



En Naturopathie, nous voyons la santé comme un équilibre (homéostasie) et cet équilibre se retrouve dans la bonne élimination des déchets, que nous créons et/ou que nous accumulons dans nos humeurs (nos liquides) par métabolisme normal (digestion, respiration, activité cellulaire) et pollutions extérieures (nanoparticules, pesticides and co).


La bonne élimination de ces déchets passe par la bonne ouverture de nos organes émonctoires qui sont nos organes d'élimination. Il s'agit du foie, des reins, des poumons et de la peau !


La peau est donc un organe d'élimination, au travers notamment de l'activité de ses glandes sébacées (éliminent les déchets colloïdaux) et sudoripares (éliminent les déchets crisatolloïdaux).


Lorsque nous avons de l'acné, de l'eczéma ou par exemple du psoriasis, sont-ce uniquement des symptômes à "traiter" de manière "anti-sympatomatique" ou bien serait-il intéressant d'élaborer une stratégie plus globale (holistique) afin d'intervenir sur les différents co-facteurs qui concourent à cette manifestation (maladie) ?


  • Article sur la guérison d'une acné hormonale de manière naturelle : clique ici

  • Article sur la guérison un eczéma agressif de manière naturelle : clique ici


Qu'est-ce que le psoriasis ?


Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui touche la peau, impliquant un déréglement du système immunitaire. Elle se caractérise par des plaques rouges en relief qui desquament. Le psoriasis évolue par cycle, entre rémissions et poussées.


En 2014, l'oms reconnait le psoriasis comme « une maladie chronique, non-contagieuse, douloureuse, inesthétique et invalidante, pour laquelle il n’existe aucun traitement de guérison » (1).


En France, le psoriasis toucherait environ 1.500.000 à 3.000.000 de personnes (2) et 2 à 4% de la population occidentale (8).


Il existe différents types de psoriasis :


- le psoriasis en plaques (80% des cas)

- le psoriasis en gouttes

- le psoriasis du cuir chevelu

- le psoriasis des ongles

- le psoriasis érythrodermique

- le psoriasis pustuleux

- le psoriasis inversé


Il est intéressant de noter que le psoriasis est une maladie qui touche dans 30% des cas, sous la forme de rhumatisme, les articulations des doigts, des membres ou encore de la colonne vertébrale (2). Cela fait tilt et me fait penser aux mécanismes qui concourent à la polyarthrite rhumatoïde.


  • Article sur la guérison d'une polyarthrite rhumatoïde de manière naturelle, avec compréhension des mécanismes de porosité intestinale : clique ici.


Maintenant, il faut que je vous parle de vos intestins !


Hyperperméabilité intestinale et psoriasis


En naturopathie, nous avons à l'esprit les travaux du dr. Seignalet, médecin, biologiste et immunologiste, sur la notion d'hyperperméabilité intestinale, où les jonctions serrées au sein de la muqueuse intestinale se distendent sous l'action d'un état d'inflammation chronique et laissent passer de grosses molécules "poison" issues des aliments que nous digérons, et qui ne devraient pas quitter la lumière digestive (3).

En bref, la peau de nos intestins n'a plus la capacité de sélectionner (par porosité) ce qui rentre dans le système (nos liquides) et ce qui ne rentre pas. Ainsi donc, un certain nombre d'éléments considérés comme poison pénètrent notre milieu intérieur, créant ce que nous appelons état d"encrassement" puis de "congestion" de nos liquides et tissus. Ces états entrainent la maladie, c'est à dire des symptômes issus de la pollution de nos liquides. Ces symptômes se manifestent selon un plan bien défini au travers de ce que nous appelons en naturopathie notre "constitution", c'est à dire la somme de nos forces et faiblesses organiques issues de notre hérédité, notre environnement, la gestion de nos stress, de nos émotions et de notre hygiène de vie depuis notre naissance.


Il ne faut pas croire que notre état de santé n'est pas lié à notre hygiène de vie, nous sommes bien souvent responsables et acteurs des symptômes que notre organisme exprime; En prendre conscience, c'est déjà sortir d'une forme de victimisation du "pourquoi moi ?". Ces dernières années, la biologie montre bien l'influence de notre hygiène de vie et de notre environnement sur nos états de santé que la simple vision d'une hérédité grande responsable. Nous passons de l'ère de la vision génétique de la santé à l'épigénétique mise en avant par Bruce Lipton (4), grand ponte de la biologie américaine.


La naturopathie est avant tout une médecine de terrain et de responsabilisation. Nous avons notre responsabilité dans notre maladie comme dans notre guérison et nous en somme d'ailleurs totalement acteurs ! La médecine moderne, qui se base essentiellement sur l'allopathie, c'est à dire l'utilisation de molécules chimiques ou des procédés d'ablation d'un organe malade ou défectueux, a une vision plus "anti-symptôme. Elle ne propose pas de modification dans l'hygiène de vie des malades en fonction de leurs capacités, forces et faiblesses organiques, ou encore leur environnement (...). On ne cherche pas vraiment la cause des causes, mais on s'attaque aux symptômes. Ceci est très pratique dans l'urgence, mais sachez que nous pouvons totalement guérir de manière naturelle d'un certain nombre de pathologies chroniques.


  • Article guérison de crohn de manière naturelle : clique ici.

  • Hypothyroïdie, thyroïdite, précancer sur le col de l'utérus... une belle histoire de guérison : article ici.

  • Article de guérison de différents maux chroniques : article ici.

  • Article ici sur la vision de la maladie que propose la naturopathie : clique ici.


Souvent, s'attaquer aux symptômes ne suffit pas, car tant que la cause n'est pas réglée le symptôme persiste. Un peu comme une rivière irrigue un cour d'eau plus grand jusqu'à la mer. Si on s'occupe uniquement de la mer, l'eau trouvera toujours un moyen de passer !


Le caractère auto-immunitaire du psoriasis


L'hypothèse de l'hyperperméabilité intestinale est de plus en plus mise en avant, et elle ne fait plus de doute en naturopathie. Nous constatons que lorsque nous travaillons sur elle, le psoriasis diminue. Aussi, le caractère auto-immunitaire du psoriasis, en lien avec des maladies chroniques digestives inflammatoires, est de plus en plus mis en avant. La réaction auto-immune stimulerait la multiplication des cellules de la peau tous les 3 à 6 jours chez les personnes atteintes de psoriasis contre 28 à 30 jours en temps normal, ce qui entraine la formation de croûtes par accumulation des cellules de la peau.


  • Troubles du système digestif et maladies auto-immunes : article ici.


Nous pouvons lire sur planètesantéch l'expérience de Thierry Schaub qui a lutté deux ans avant d’obtenir un traitement qui lui convienne :


" Avant d’être une maladie de la peau, le psoriasis est en effet une maladie auto-immune. Si la recherche sur le lien entre psoriasis et intestin grêle en est encore à ses balbutiements, Thierry Schaub s’entête. Récemment, son gastroentérologue lui a diagnostiqué la maladie de Crohn, une inflammation de l’intestin qui pourrait avoir un lien avec son psoriasis. "

Il semble que certaines cellules de l'immunité (les Th17) jouent un rôle majeur dans l'apparition du sporiasis (5). Elles seraient déterminées par le microbiote intestinal.

  • L'hyperperméabilité intestinale, en cause dans les maladies chroniques et auto-immunes : article ici.


Microbiote intestinal et psoriasis


La recherche médicale montre que le psoriasis se caractériserait par la modification du microbiote intestinal et surtout de la raréfaction d'une bactérie dans la lumière intestinale : la bactérie akkermansia muciniphila (5).


Nous pouvons lire sur le site biocodexmicrobiotainstitute :


" Pour valider cette hypothèse, des chercheurs ont analysé le microbiote intestinal d'une trentaine de volontaires, dont la moitié souffrait de psoriasis. Les principales différences observées chez les malades portaient sur deux bactéries : Clostridium citroniae, beaucoup plus présente, et Akkermansia muciniphila, nettement moins abondante, comme c’est le cas chez les personnes souffrant d'obésité ou d'une maladie chronique de l'intestin, rappellent les chercheurs. "

Dans la majorité des cas, la maladie chronique intestinale s'accompagne du syndrome d'hyperperméabilité intestinale.


Stress et psoriasis



Nous pouvons constater dans nombre de cas en patientèle que le psoriasis arrive après une grosse période de stress, parfois à la suite d'un choc émotionnel, et que les "crises" suivent les épisodes de stress.


Ca tombe bien, le stress est un grand co-facteur de l'hyperperméabilité intestinale en déclenchant des mécanismes de l'inflammation (6).


Nous pouvons lire sur cet article de l'inserm :


" Les facteurs de stress déclenchent ou aggravent l'inflammation de la peau par des mécanismes encore mal connus mais faisant intervenir l'activité des mastocytes, des cellules « Natural Killer » ou des cellules dendritiques de la peau ".

Le dr. John Koo, professeur à la clinique de dermatologie de l'Université de Californie à San Francisco explique que lors d'épisodes de stress, le système immunitaire s'emballe, de la lumière digestive à la peau, pouvant provoquer le psoriasis, au travers de l'inflammation qui permettrait au corps de lutter contre le stress (7).


Il parait fondamental de chercher les causes des tensions et stress qui nous habitent : Est-ce notre environnement (famille, collègues, amis, travail, lieu de vie, argent, non-dits...), des mécanismes issus de traumas antérieurs, un état d'angoisse (peur en l'avenir) ... ?



Que faire pour guérir ?



A/ S'occuper des causes des inflammations digestives et/ou des mauvaises digestions : priorité absolue !


  1. Favoriser une alimentation brute et non industrielle : lire l'article.

  2. Favoriser les bonnes combinaisons alimentaires : lire l'article.

  3. Découvrir le régime "sans mucus" en cure : lire l'article.

  4. Découvrir les bienfaits des jus de légumes : lire l'article.

  5. Le jus de céleri : un allié du système digestif : lire l'article.

  6. La règle des 3 V : végétal, vrai, varié : lire l'article.

  7. Manger du bon gras : lire l'article.

  8. Les bienfaits du ghee sur la réparation digestive : lire l'article.

  9. Les bienfaits cicatrisants et anti-inflammatoires de l'aloe vera : lire l'article.

  10. Le psyllium blond : super allié des intestins : lire l'article.

  11. La cure d'argile verte ultra-ventilée en interne pour cicatriser et absorber les déchets : lire l'article.

  12. Nettoyer le milieu lymphatique et digestif (purge à l'huile de ricin) : article ici.

  13. Améliorer sa digestion : article ici.

  14. Consommer des aliments riches en sélénium (9).


B/ Soutenir son système immunitaire et baisser les inflammations


  1. Faire des cataplasmes huile de ricin sur le bas ventre : article ici.

  2. Pratiquer une activité physique régulière.

  3. Dormir : article ici.


C/ Gérer son stress et travailler sur ses causes profondes


  1. Pratiquer la cohérence cardiaque : article ici.

  2. Travailler sa respiration : article ici.

  3. Alimentation anti-stress : article ici.

  4. 10 techniques pour s'apaiser : article ici.

  5. Les fleurs de Bach : article ici.

  6. La sophrologie : article ici.

  7. Les soins Esseniens : article ici.

  8. Quand les émotions du passé créent notre présent : article ici.

  9. Rester positif : article ici.

  10. Méditer (expérience vipassana) : article ici.


D/ Soulager sa peau


  1. Cataplasme huile de ricin : article ici.

  2. Cataplasme argile verte.

  3. Aloe vera : article ici.

  4. Amaroli : article ici.


 

Sources :

  1. Jean Seignalet, L'Alimentation ou la troisième médecine, Éditions François-Xavier de Guibert, 1996, 452 p. Réédité et augmenté en 1997, 1999, 2003 et 2004 aux mêmes éditions, puis en 2012 aux éditions du Rocher.

  2. Tan et al. The Akkermansia-muciniphila is a gut microbiota signature in psoriasis. doi: 10.1111/exd.13463

  3. Serwin AB, Wasowicz W, Gromadzinska J, Chodynicka B. Selenium status in psoriasis and its relationship with alcohol consumption. Biol Trace Elem Res. 2002 Nov;89(2):127-37.

 

Article écrit par Adrien Ruet, praticien naturopathe, fondateur et directeur de publication de Juste Naturo & formateur en école de naturopathie.


Son Facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

4 998 vues

Comentários


HD_FOND-TRANSPARENT_LOGO-JUST-NATURO-NOUVEAU-(3).png