Le cataplasme d'huile de ricin, bienfaits et conseils.

Mis à jour : mai 18



Extraite des graines de ricin, originaire d'Afrique tropicale, son utilisation remonterait vers 4000 avant notre ère. Utilisée par les égyptiens, nous avons même des témoignages qui racontent que Cléopatre connaissait parfaitement ses bénéfices beauté. Quant à ses propriétés de santé, nous les retrouvons dans l'Ebers Papyrus (-1500), un des plus anciens traités médicaux connu à ce jour. Elle fut plus tard utilisée à des fins médicinales en Grèce, à Rome, et au 17e siècle en Europe et en Amérique.  


Nous pouvons regrouper les utilisations médicales habituelles de l'huile de ricin en 4 catégories :


  • applications pour les désordres gastro-intestinaux

  • objectifs antimicrobiens, antibactériens, antiviraux et antifongiques

  • stimulation des processus anti-inflammatoires et analgésiques

  • stimulation du système lymphatique


Il existe deux modes d'utilisation, interne et externe, de l'huile de ricin. Nous nous consacrerons dans cet article à découvrir et comprendre les mécanismes qu'apportent l'huile de ricin sous forme de cataplasme, c'est à dire en mode d'application externe. 


Depuis longtemps, la tradition écrite nous apporte les bienfaits obtenus de l'huile de ricin par son application topique. Sur son site, le docteur Mercola, chirurgien et chercheur, nous dit que :


" L'huile de ricin apparaît efficace dans le traitement de nombreuses maladies de peau comme la kératose, les dermatoses, la cicatrisation de plaies, l’acné, la teigne, les verrues et autres infections de la peau, les kystes sébacés, les démangeaisons et même la perte de cheveux. L’huile de ricin et l'acide ricinoléique favorisent également l’absorption d'autres agents par la peau. L’huile de ricin semble également prometteuse dans le traitement du cancer. "

Entre 1910 et 1945, le Dr Carey étudia ses propriétés sur des milliers de personnes. Il remarqua que l'huile de ricin appelle le sang et la lymphe aux endroits où elle se trouve appliquée, ce qui permet de drainer la lymphe et surtout de faire circuler les déchets accumulés en son sein.

 

Un puissant cathartique


L'huile de ricin est un puissant cathartique (se dit d'un remède visant à purger le corps et à le nettoyer de ses toxines). C'est à dire qu'elle déclenche une réaction d'élimination rapide de l'organisme pris de manière interne (purge), mais également au travers d'un cataplasme, c'est à dire au travers de la peau. Ici, on aura pas l'effet purge mais bien une mise en mouvement des déchets stagnants.


Nous pouvons lire sur Alternative santé :


" Concrètement, l’acide ricinoléique augmenterait la production de globules blancs à l’endroit où son cataplasme est appliqué, libérant les stases de toxines qui s’y trouvent stockées. L’huile de rincin est ainsi particulièrement intéressante pour éliminer les déchets des zones émonctoires (reins, vessie, foie...). "


Composition en acides gras :


L'huile de ricin est composée à 2% d'acides gras saturés, 4% d'acides gras poly-insaturés et à 94% d'acides gras mono-insaturés où se trouve son acide ricinoléique qui va lui donner ses propriétés bien particulières. L'huile est stable et ne rancit pas vite, si vous la conservez dans un endroit sec à l'abri de la lumière.


Que soigne-t-on avec l'huile de ricin par voie externe ?


La tradition dit presque tout... les problèmes de peau, de l'acné, des dermatoses aux tumeurs bénignes, et de façon générale tous les désordres hépatiques et digestifs : colites, coliques, constipation, appendicites, toutes les inflammations. Également les rhumatismes, les fièvres et mal de tête, et même l'épilepsie. Bien évidement, elle ne se substitut pas aux conseils de votre médecin, mais honnêtement cette béquille naturelle est à prendre en considération.


Dans son livre, " Les miracles de la guérison ", le médecin généraliste William A. McGarey liste les bienfaits des cataplasmes d'huile de ricin sur sa patientèle :


  • disparition d’une excroissance sur la paupière, en la massant quotidiennement avec un mélange d’huile de ricin et de bicarbonate de sodium

  • réduction du risque de fausses-couches durant la grossesse, atténuation des vergetures dues à la grossesse

  • cessation de n’importe quelle douleur articulaire (arthrite localisée, entorses, etc)

  • guérison d’une kératose cutanée (zones sèches et épaisses sur la peau) ;disparition de nodules lymphatiques

  • retour du sommeil dans le cas d’insomnies, même rebelles (une patiente explique qu’elle en imbibait des cotons qu’elle plaçait dans ses oreilles), même recette pour des infections de l’oreille

  • troubles du comportement et de l’humeur chez les enfants (enfant capricieux, hyperactif, etc.), qui se volatilisent par application d’ emplâtres d’huile de ricin sur l’abdomen

  • une étrange recette pour le rhume des foins : une goutte d’huile de ricin sur la langue, une fois par jour, avec un compte-gouttes

  • éviction d’un très grand nombre d’opérations de l’appendicite, même en phase aiguë

  • guérisons remarquables, en un temps record, pour des doigts écrasés, des ongles retournés, ongles incarnés, etc.

  • cors aux pieds, kystes, oignons, ichtyose, nævus, cholécystite, diverses affections du foie, sclérodermies, maux de tête, troubles intestinaux, névrite, toxémie, rages de dents, sinusite, etc.


Comment préparer son cataplasme de manière traditionnelle ?


La méthode traditionnelle prévoit de ritualiser le protocole. On commence par chauffer l'huile, on plonge dedans 2, 3 ou 4 épaisseurs de flanelle. On égoutte rapidement et on pose le tissu directement à même le corps pour une application locale. Ensuite, on veille à garder le cataplasme chaud, par une source de chaleur sèche, comme la bouillotte, pendant une heure environ. Bref, le temps que le cataplasme reste en contact avec la peau.


Une fois l'heure passée (ou les heures soyons fous), on va nettoyer la zone avec du savon et de l'eau chaude pour la débarrasser de l'acidité et des sécrétions naturelles qui auront été provoquées par le cataplasme.


Idéalement, pour avoir des résultats intéressants sur la nature du problème, il est bien d'en faire un, une fois par jours, de une heure... Au bout de quelques semaines on voit des améliorations.


Ma méthode de préparation


La version traditionnelle est belle mais c'est trop long et laborieux pour moi, je préfère mélanger dans le creux de ma main un peu d'huile de coco avec l'huile de ricin (qui est très visqueuse), et directement masser la zone concernée. Je l'ai expérimenté 6 mois tous les jours sur le foie, pour des inflammations digestives, un état de constipation et une faiblesse de l'activité hépatique. Cela avait amélioré les choses.


Je masse environ 5-10 minutes, ensuite je dépose un vieux morceau de tissu (le carré d'un vieux t-shirt HM ou une petite serviette blanche qui ne servira désormais qu'à cela), je mets ma bouillotte par dessus et je laisse agir pendant une heure minimum. J'en profite pour regarder une série ou lire un bon livre.


On peut également ajouter un film plastique pour éviter de tacher la bouillotte ou la serviette.


Pourquoi les cataplasmes d'huile de ricin seraient-ils efficaces ?


Elle trouve son efficacité dans les maux énumérés plus haut car ils proviennent tous d'un empoisonnement interne, et l'huile de ricin joue alors le rôle de catalyseur dans l'élimination des poisons. Le cataplasme dynamise, par l'absorption de l'huile de ricin à travers de système transpiratoire, les activités physico-chimiques qui produisent une plus grande quantité de lymphe en augmentant l'activité des échanges à la surface. Cela permettrait donc un drainage provoquant l'élimination des poisons.   


L'huile de ricin est-elle dangereuse pour la santé ?


Même si la graine est mortelle (5 prises oralement et c'est la mort), selon le rapport final du Journal International de Toxicologie sur l’huile de ricin, il n’y a pas lieu de craindre une contamination de l’huile de ricin par la ricine, car la ricine ne se « dissout » pas dans l’huile de ricin. L'huile de ricin entre dans la composition de produits cosmétiques depuis de nombreuses années, sans incident. Par exemple, en 2002, l’huile de ricin et l'huile de ricin hydrogénée étaient respectivement utilisées dans 769 et 202 produits cosmétiques.


La recherche scientifique et l'huile de ricin


Peu d'études se sont intéressées aux bienfaits de cette plantes, mais certaines ont quand même vu le jour et ont relevé des résultats intéressants.


  • Une étude indienne de 2011 a montré que l’extrait de feuille de ricin a une activité antibactérienne plus efficace que la Gentamycine (utilisée comme standard pour la comparaison) contre les bactéries gram-positives et gram-négatives.

  • Une étude de 2010 a montré que les cataplasmes d'huile de ricin sont un moyen efficace de soulager la constipation chez les personnes âgées.

  • Une autre étude conduite en 2009 a démontré que l’huile de ricin soulage efficacement les symptômes de l'arthrite.

  • Une étude a été menée en 1999 pour déterminer si l’huile de ricin pouvait stimuler le système lymphatique. Les résultats ont été positifs. Après deux heures de traitement à base de cataplasmes d’huile de ricin, il est constaté une nette augmentation du nombre de lymphocyte T, qui continuent d'augmenter pendant sept heures après le traitement.

  • Dans une étude de 2000 sur les effets de l'acide ricinoléique sur l'inflammation, les chercheurs ont découvert qu’il possède des propriétés anti-inflammatoires « semblables à celles de la capsaïcine ».

  • Les patients atteints de dermatite professionnelle peuvent réagir positivement à l’huile de ricin ou à l'acide ricinoléique.


Contre-indication


Ne pas utiliser le cataplasme d'huile de ricin durant les règles, ce qui risquerait de perturber leur fonctionnement et rajouter un travail d'élimination inutile au corps.


Quelle huile de ricin prendre ?


L'huile de ricin devra avant tout être biologique, 100% naturelle, sans additifs ou conservateurs, de première extraction à froid. Vous pouvez en trouver dans certaines pharmacies ou magasins biologiques. Si vous n'en trouvez pas,  je conseille cette huile de ricin produite et vendue qui est d'excellente qualité et qui est celle que j'utilise (10% de réduction avec le code :justenaturo1).

Article écrit par Adrien Ruet, naturopathe et fondateur du site.


Son facebook :https://www.facebook.com/justenaturo/

Son instagram : https://www.instagram.com/juste_naturo/

Son youtube :https://www.youtube.com/channel/UCSR9uoB4dNDG_qBR3ku754w?view_as=subscriber

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube