top of page

Les articles

La purge à l'huile de ricin : mise en pratique, observation et conséquence

Dernière mise à jour : 17 juil. 2023



L'objectif de la purge à l'huile de ricin (qui est une purge intestinale) est de mettre en mouvement le réseau lymphatique de l'organisme pour libérer les cellules de leur "encrassement humoral", permettre une meilleure circulation des liquides, une décongestion des organes émonctoires (foie, reins, poumons et la peau), libérer la lumière digestive et l'appareil hépato-biliaire. 

Cette action purgative de l'huile de ricin est rendue possible par l'acide ricinoléique, son principe actif, qui a pour effet d'augmenter la production de globules blancs à l'endroit même où il se trouve. Cela entraine une libération, de manière centrifuge (de l'intérieur du corps vers l'extérieur), des stases de toxines accumulées un peu partout (mais surtout au niveau lymphatique) en direction de nos organes émonctoires en vue de leur élimination.

Pour aller plus loin :


Quelles matières la purge met-elle en mouvement ?


La purge à l'huile de ricin est une purge colloïdale, c'est à dire qu'elle va mettre en mouvement les déchets colloïdaux (ou mucosiques, colles...) accumulés au niveau du réseau lymphatique de l'organisme. Cette purge agissant de manière parfois spectaculaire sur la libération de l'appareil digestif, son objectif premier en naturopathie est bien de décongestionner notre système lymphatique !


La lymphe est un liquide très important pour le corps. C'est le tout-à-l'égout de tous nos liquides/humeurs, ainsi que de nos cellules. C'est ici que notre système d'élimination entrepose les déchets accumulés issus de nos propres métabolismes et des pollutions exogènes provenant de notre environnement (air, eau, nourriture...).


Traversant la lumière digestive (la tuyauterie conduisant la nourriture que nous ingérons de la bouche à ses résidus sous forme de selles au niveau de la partie terminale du colon jusqu'à l'anus), l'huile de ricin va dans un premier temps agir sur l'appareil digestif, en premier lieu les intestins, puis le foie et la vésicule biliaire. Ici, on peut littéralement éliminer ce que nous appelons la plaque mucoïde (matières fécales sèches) et les boues du foie (matières biliaires jamais éliminées et stagnantes dans l'appareil hépato-biliaire par congestion).

La plaque mucoïde se situe au sein de l'intestin grêle et du côlon et n'est rien d'autre que de la matière fécale sèche formée à la suite de mauvaises digestions chroniques qui ont entrainé des phénomènes inflammatoires.


Les causes de cette pollution se retrouvent dans une alimentation inadaptée à la biologie humaine (industrielle, transformée, polluée...). La . plaque mucoïde favorise l'hyperperméabilité intestinale, les désordres digestifs, les inflammations chroniques (etc...).


Pour aller plus loin :


Les objectifs de la purge à l'huile de ricin :



Comme dit plus haut, la purge a pour effet de nettoyer la lymphe et la lumière digestive. On va utiliser l'huile de ricin en naturopathie dans le cadre d'une cure d'élimination intégrée à un programme en hygiène vitale pour une action de décongestion émonctorielle et lymphatique.


Sans une qualité satisfaisante de nos liquides et une bonne ouverture de nos organes d'élimination, nous ne pouvons pas maintenir notre homéostasie (équilibre) intérieure, autrement dit nous ne pouvons pas être en bonne santé.

Nos humeurs représentent la somme de nos plasma(s), sérums, lymphe, sang, nos liquides intra et extra-cellulaires, qui apportent à nos cellules l'oxygène capté par la respiration et les nutriments issus de la digestion.


Ces liquides véhiculent également ce que fabriquent nos cellules, à savoir :


- des hormones,

- des neuro-transmetteurs,

- des enzymes,

- des immunoglobulines

- l'ensemble des déchets du métabolisme cellulaire vers nos organes émonctoires qui les traitent.


Quand "l'encrassement" devient trop important, les cellules ne peuvent plus être nourries correctement, elles suffoquent et notre organisme commence à manifester les signes de cette hypoxie cellulaire.


Et c'est là qu'il faut comprendre l'intérêt de la purge chez une personne qui a pris conscience de ses problèmes de santé, en adoptant une hygiène de vie physiologique, mais qui n'arrive pas à relancer ses métabolismes et ses éliminations de manière satisfaisante.

RAPPEL IMPORTANT :

  1. Ne pas pratiquer la purge sans avoir travaillé au préalable sur son hygiène de vie, sur son alimentation et sur l'ouverture de ses organes émonctoires.

  2. La purge ne se substitue en aucun cas à un acte médical ou à l'avis de son médecin traitant.

  3. La purge n'est pas un acte anodin et doit faire l'objet d'une attention particulière dans sa réalisation.

  4. La purge est à utiliser avec parcimonie : c'est à dire ponctuellement, insérée dans une cure.

  5. Pour une première purge : je conseille de se faire accompagner par un naturopathe expérimenté !!!


Comment procéder pour la purge à l'huile de ricin ?


1. Avoir son matériel !


Pour préparer la purge la purge à l'huile de ricin, veuillez vous fournir :


- un stock de papier toilette

- une bouillotte

- un flacon d'huile essentielle de menthe poivrée

- du pamplemousse bio


2. Choisir son moment et son environnement



L'idéal, pour la première purge, car on ne peut pas prévoir exactement comment le corps peut réagir, est de la pratiquer au calme et sans pression.


On se prend 2 jours off, chez soi, on favorise le repos de son système nerveux, on profite de soi et on prévoit la réserve de papier toilette.


Dans tous les cas, pour la première purge, je vous conseille vivement de vous faire accompagner par un naturopathe.


3. Qu'est-ce que l'on a le droit de manger avant la purge + dernier repas ?


Une semaine avant la purge : arrêt alcool, tabac, drogues (...)

72h00 avant la purge : arrêt des produits à base de farine blanche, sucre blanc.

48h00 avant la purge : arrêt des pâtes, pains, pâtisseries, charcuteries.

24h00 avant la purge : arrêt des viandes, poissons, céréales, légumineuses.

Dernier repas avant la purge : consommer uniquement des fruits ou des légumes biologiques.

08h00 avant la purge : ne pas manger et ne pas boire : jeûne sec.

Sur la durée des éliminations liées à la purge : jeûne sec.


Le dernier repas avant la prise de la purge se fait avant midi, et est uniquement composé de fruits ou de légumes (crus, vapeurs, cuits, compotes, jus, purée, soupe...).



À partir de 12h00 jusqu'à 20h00 (heure de la purge), on ne mange pas et on ne boit pas ! Si cette étape n'est pas respectée, la purge ne marchera pas, il faut absolument reporter !


4. À quel moment faisons-nous la purge ?


Généralement, pour une première purge, on conseille la prise de l'huile de ricin à 20h00 (et non le matin comme il est possible de le faire).


On propose la première purge à 20h00, car il est possible que le corps mette du temps à éliminer. Si dans le meilleur des cas les éliminations débutent environ 3 heures après la prise de l'huile de ricin, dans d'autres (en fonction du niveau de l'énergie neuro-glandulaire disponible + du niveau de congestion de l'organisme) cela peut mettre beaucoup plus de temps allant d'un délais de 12 heures à 24 heures de patience avant la première élimination.


Ici, il est bien plus facile de soutenir et de supporter l'action de l'huile de ricin et du jeûne sec en dormant !

Pourquoi faire un jeûne sec de 8 heures avant de procéder à la purge ? :


Pour libérer le système digestif de toute digestion, mettre au "repos" le foie et "assécher" la lumière digestive. Il faut que la route soit libre pour laisser l'huile de ricin faire son office.


5. La prise d'huile de ricin


À 20h00 vous prenez votre huile de ricin* mélangée à un demi-verre de jus de pamplemousse pressé (bio), remuez, buvez d'un coup sec.


C'est fait, maintenant il n'y a plus qu'à attendre les éliminations !

Après avoir bu le mélange, allez vous laver les dents et ajouter 1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sur le dentifrice pour effacer le goût de l'huile de ricin en bouche et ensuite reposez-vous jusqu'au coucher.


Vous pouvez lire, regarder un film, mais le principal est de vous détendre.


Dans la première heure qui suit la prise de la mixture, je vous invite à masser vos organes digestifs : le foie, les intestins, bref tout le ventre. Quand vous irez vous coucher : ce sera un plus non négligeable de mettre une bouillotte chaude au niveau de votre ventre et de la garder toute la nuit.


Remarque :

Si votre système digestif est good, les éliminations commenceront quelques heures après et pourront se faire en quelques passages à la selle (ou plus). 

Si votre organisme est congestionné et que votre énergie vitale est basse, il faudra patienter et le sommeil va aider ! 

Dans mes différents accompagnements, j'ai pu constater que la purge à l'huile de ricin pouvait se faire en quelques heures avec quelques éliminations jusqu'à pour certaines personnes devoir patienter pas loin de 12 heures, voir 24 heures, pour un total d'éliminations allant jusqu'à 15 à 20 passages à la selle (ce fut mon cas lors de ma première purge à l'huile de ricin).

Jusqu'à l'élimination totale : vous ne buvez pas et ne mangez pas !

L'huile de ricin doit être évacuée et toutes les matières entraînées doivent être éliminées par le corps. Si une digestion se met par dessus, il peut y avoir un malaise. Cette précaution est fondamentale, il en va de votre sécurité ! Il faut donc bien maitriser le jeûne sec de 24 heures avant de se lancer dans la purge.


6. La posologie


Corpulence moins de 50 kilos : 2 bonnes cuillères à soupe ou plus selon les préconisations de votre praticien naturopathe.

Corpulence entre 50-70 kilos : 3 à 4 bonnes cuillères à soupe.



7. Après l'élimination


Une fois les effets de la purge passés (c'est à dire à l'arrêt d'évacuation des matières) : boire un verre d'eau de source chaude.


Encore un autre 30 minutes à une heure après.


Pratiquer si vous le pouvez (mais non obligatoire) un lavement intestinal (en dehors des temps de digestion) pour nettoyer le côlon 24 à 48 heures après la fin de la purge.

Dans les 24 heures qui suivent la fin de la purge : adoptez une alimentation végétale composée de fruits ou de légumes.

8. La semaine qui suit la purge :


Le lendemain de la purge : reprendre une alimentation physiologique, naturelle, non transformée et biologique.


Ne pas manger comme un ogre pour rattraper les repas sautés de la veille, cela n'a aucun intérêt et peut être dangereux. Il faut imaginer la purge comme une opération chirurgicale qui demande à sa suite du repos et une belle réminéralisation !


La semaine qui suit la purge, il est fortement conseillé de bien s'hydrater + se reminéraliser (légumes verts et jus verts) + bien dormir.

Pensez à vous reposer et à bien respirer.

Recommandations :

  1. L’huile de ricin devra impérativement être à 100% naturelle, pure, de première pression à froid, sans aucun additif : J'utilise celle-ci. : lien

  2. Pratiquer la purge loin d’une prise de médicament (minimum 24h00) ou sous conseil de votre médecin et de votre naturopathe.

  3. Ne pas pratiquer la purge en cas de fatigue intense ou de stress.

  4. Ne pas pratiquer la purge si vous en avez peur, il faut la faire en conscience et restez positif.

  5. Ne pas pratiquer la purge en cas de médication lourde présente ou ancienne (à ce moment là voir l'avis de votre naturopathe et médecin).

  6. Ne pas pratiquer la purge si opération touchant les intestins dans l'année avant ou positionner après : demander l'avis de votre naturopathe et de votre médecin.

  7. Ne pas manger et ne pas boire tant que le corps n'a pas tout éliminé.

  8. Les femmes enceintes ou qui sont en période menstruelle ne peuvent pratiquer la purge.

  9. Ne pas fumer avant, pendant et après, la purge.

  10. Ne pas boire d'alcool ou toutes boissons sucrées avant, pendant et après, la purge (grand minimum une semaine avant et une semaine après).

  11. Pratiquer la purge dans une atmosphère sereine, sans pression ni stress. L'idéal étant d'être seul(e), Il est important de se détendre lors de la mise en place de la purge.

  12. La journée de purge se fera chez vous et ne pensez pas à sortir dans la journée ou le soir... :)

  13. Prévoyez le stock de papiers toilettes.

  14. Pensez à bien respirer lors de l'élimination des matières.

  15. Le top : pratiquer la purge en lune décroissante (quelques jours après la pleine lune) pour un maximum d'efficacité.

Observation :


Globalement, la première purge n'est pas de tout repos : elle peut s'accompagner de spasmes, de gargouillements intestinaux, de fatigue, de crampes. Son effet sera plus ou moins long et plus ou moins violent en fonction de votre vitalité et de l'état d'encrassement de vos émonctoires.

Une bonne hygiène de vie préalable est fortement conseillée sur le mois qui précède la purge !

Il peut y avoir des crises curatives à la suite de la première purge. Cela voudra dire que l'huile de ricin aura mis en mouvement un certain nombre de déchets dépassant les capacités de traitement de l'organisme.

Cela reste un bon signe de son efficacité. Il peut y avoir de la fièvre et des inconforts. Cela peut survenir une semaine après la purge et durer une petite semaine.


Pour un complément d'informations sur l'huile de ricin vous pouvez lire cet article chez Vidya.

 

Article écrit par Adrien, praticien naturopathe, formateur et fondateur de Juste Naturo.


Son Facebook : clique ici

Son instagram : clique ici

Son Youtube : clique ici

Son linkedIn : clique ici

210 546 vues
Transp-Small-(2000-widthx1948-height).png