Comment améliorer sa digestion facilement pour être en meilleure santé ?

Mis à jour : oct. 20



Notre santé passe par des lois immuables du vivant qui, si elles ne sont pas respectées, entraînent un jour ou l'autre, des années après ou plus tôt, des congestions organiques puis des symptômes conséquences que nous appelons maladie.


L'un de ces grands piliers est la qualité de la nourriture que nous ingérons. Cette qualité devrait permettre de nourrir correctement nos cellules, tissus et organes.


Cette étape, nous la concevons tous aisément, et la tendance actuelle montre bien une prise de conscience dans nos choix de consommation :

- plus de bio,

- plus de frais

- et moins de produits transformés.


Néanmoins, même la meilleure nourriture du monde, si elle n'est pas correctement digérée, ne pourra apporter grand chose à l'organisme, ce qui est souvent le cas lorsqu'il y a congestion, inflammation et faiblesse endocrinienne.


Posons les bases :) !


Une bonne digestion comprend différentes étapes :

  • bien absorber,

  • bien décortiquer les éléments ingérés,

  • bien les assimiler au travers des microvillosités qui pavent la voie intestinale

  • bien éliminer les résidus issus du travail digestif.


Cette sacro-sainte ligne digestive est à la base de notre santé.

Comment faire pour améliorer ce processus digestif ? 


Évidemment, manger une nourriture locale, fraiche, non raffinée et non industrielle, est la première marche. Ensuite vient la mastication, le fait de manger dans le calme, la joie et la conscience. Plus on mange de végétal et plus cela entraine une hydratation des tissus digestifs et une activation de la segmentation qu'est le péristaltisme.  


Bon... Tout cela est normal et nous le savons tous, pas de secret là-dessus. Mais pourquoi certaines personnes en respectant ces bonnes bases n'y arrivent-elles pas ?

Ici, on arrive au stade où la simple hygiène alimentaire ne suffit plus à relancer la machine. Les tips que je vais vous donner sont des outils simples à mettre en place, et qui font leurs preuves.


Si eux-mêmes ne sont pas suffisants, il faut travailler plus profondément, et c'est souvent ces personnes que je retrouve en consultation en ligne.


#1 JEÛNER DE MANIÈRE INTERMITTENTE 


Bon, tu me diras...Cela parait logique cette histoire : Si on ne mange plus, on n'a plus besoin de se poser la question d'une mauvaise digestion, rapidement il n'y aura plus de selles. Néanmoins, si nous regardons de plus près, le jeûne permet de redonner à l'organisme, par une dépolarisation de "l'axe digestion", une remobilsation de l'énergie neuroglandulaire du corps vers le traitement de ce qui est déjà en cours... ET BOUM on digère mieux : L'idéal étant le jeûne intermittent, et dès que possible, le jeûne sec intermittent


Le jeûne intermittent permet d'améliorer la qualité de notre BONNE flore bactérienne intestinale, ce truc qu'on appelle actuellement notre microbiote, fondamental pour une bonne digestion.  Cette étude va dans ce sens.  En gros, lorsque l'on saute le repas du matin, notre flore bactérienne intestinale en profite pour se renforcer, et nos tissus digestifs pour se réparer (petite étude sur le sujet)... Oulala, mais ne touchons-nous pas ce concept de santé par la cause ici ... hum :) ?  


Cette étude sur les effets du ramadan montre clairement qu'un jeûne sec intermittent sur 30 jours permet une augmentation du taux de certaines protéines (les tropomyosines) qui jouent un rôle dans la réponse du corps à l'insuline. Si l'on doit retenir une chose : notre pancréas (organe digestif secondaire et pourtant essentiel) kiffe le jeûne intermittent !


Le jeûne intermittent diminue les inflammations digestives, en laissant les tissus au repos des productions d'alcool irritantes dues aux mécanismes de fermentation des aliments ingérés. Cette étude (1) montre que le fasting est top pour les patients atteints de Crohn. Si on baisse les inflammations et que l'on permet à l'organisme de se réparer, alors nous avons la possibilité de mieux digérer ! 

#2 RELAXER  



«La recherche et la médecine ont révélé que le stress provoque des troubles, notamment dans le système digestif.»

Pr Bruno Bonaz, gastro-entérologue et directeur d’une équipe de recherche à l’Institut des neurosciences de Grenoble.

 

Dans les faits, n'importe quel état de stress, anxieux ou d'angoisse, entraine la mobilisation du système nerveux de la fuite ou du combat : c'est le système nerveux sympathique


On va sécréter adrénaline, noradrénaline et cortisol. Lorsque le stress devient chronique, le corps s'abime et la gestion des hormones fatigue le foie et participe à l'inflammation des muqueuses digestives.


Le cerveau libère une neurohormone : le CRF (corticophin-releasing-factor) qui participe à la dégradation de la perméabilité intestinale. De manière chronique, le stress affine les tissus digestifs et entraine le phénomène, désormais bien connu, d'hyper-perméabilité intestinale mis en évidence par le chirurgien Seignalet. Cette situation détériore la qualité de la flore intestinale en favorisant la prolifération de bactéries néfastes. En bref, c'est pas jojo, et c'est surtout pas santé !  


Aussi, sous l'action du stress, le système sympathique empêche la mobilisation normale du système parasympathique, qui est celui de notre bon métabolisme digestif. Ainsi, notre nerf vague, soumis à l'action de notre système nerveux parasympathique, qui permet entre autre la vidange des intestins, voit son action inhibée. Le péristaltisme ralentit : coucou les constipations opiniâtres !


Il va donc falloir chercher à s'apaiser.


Et pour cela, je t'ai réuni dans cet article différents outils clefs en main qui répondent à cet objectif... Le dernier est magique :) !

 

La première chose que je conseille est d'éviter les aliments trop raffinés, qui sont de toute façon des poisons pour l'organisme, irritant le système nerveux et les tissus digestifs.

La deuxième : travailler sur la respiration. Et quoi de mieux que la cohérence cardiaque : sérieusement je vous invite à lire cet article et à vous y mettre... Cette pratique régulière change TOUT !


Enfin, la pratique régulière d'une activité physique, se coucher plus tôt, l'acupuncture, l'hydrothérapie comme le sauna, les massages, la pratique de la positivité et de la bienveillance... Tout cela participe à la détente.  


#3 Les remèdes naturels efficaces


 Ici, je vais simplement lister les articles qui explorent les remèdes que je juge TRÈS intéressants.


  1. Rangan, P. et al. Fasting-Mimicking Diet Modulates Microbiota and Promotes Intestinal Regeneration to Reduce Inflammatory Bowel Disease Pathology. Cell Rep. 26, 2704-2719.e6 (2019).

Article écrit par Adrien Ruet , naturopathe et fondateur de Juste Naturo.


Son facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

1,964 vues

LES PROGRAMMES EN LIGNE DE JUSTE NATURO

Les vidéos YouTube

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube