L'importance du repos pour être en bonne santé selon la pensée d'Hippocrate

Mis à jour : mai 10



" La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin " - Hippocrate

Dans cet article, nous allons suivre les pas d'Hippocrate dans sa pensée hygiéniste. Nous allons découvrir que le repos du corps et du mental est l'un des piliers fondamentaux pour maintenir, améliorer ou retrouver, la santé ou son énergie, dans une démarche vitaliste.


Trop souvent, quand nous sommes fatigués ou épuisés, quand notre rythme de vie nous pousse au-delà de nos possibilités physiologiques, nous recherchons des moyens de résistance.


Cela peut être des stimulants (alcaloïdes ou toxiques) comme le café, la cigarette, le thé, le chocolat, l'alcool. Ou bien les produits ultra-transformés qui sont excitants, car contenant des sucres industriels innervants plus des additifs de synthèse....


Manger : créateur ou voleur d'énergie ?


Nous comprenons que la nourriture est un carburant vital, mais c'est surtout une source venant approvisionner notre organisme en matériaux de construction. La nourriture que nous ingérons ne nous apporte pas directement de l'énergie, mais doit déja être digérée. C'est à dire broyée, décortiquée, absorbée et assimilée. Si toutes ces étapes fonctionnent correctement, alors notre nourriture est un vecteur revitalisant (à condition qu'elle soit un minimum vivante, fraiche et riche, en éléments nutritifs actifs).  


Quand nous sommes épuisés ou malades, et donc quand notre corps a besoin d'énergie pour guérir, on comprend ici tout l'intérêt de choisir des aliments "sains" qui seront plus facile à digérer. Car si notre alimentation, une fois toutes les étapes de la digestion passées, est une source potentielle de force, il ne faut pas oublier que notre corps a du puiser dans son énergie pour la digérer ! N'oublions pas également de prendre le temps de bien manger, sans stress, en mâchant... Cet article sur le yoga de l'alimentation pourra vous intéresser.  


Enfin, combien d'entres-nous ont-ils déjà eu recours aux compléments-alimentaires dans l'espoir de pallier à une fatigue lancinante, est-ce qu'ils sont efficaces ?


_ Beaucoup trop, et souvent non ! Pourquoi ? Car on aura beau apporter tous les matériaux de construction du monde à notre organisme. Il sera incapable de les utiliser convenablement si il n'a pas l'énergie suffisante pour les assimiler et les faire "respirer" au sein du corps.



Et si je vous disais que la première chose à faire quand vous êtes fatigués, c'est de relaxer et de vous reposer.


_ Logique, non ?


Il en va de même lorsque nous sommes malades, dans le cadre d'une crise aiguë comme la grippe, d'une maladie chronique ou dégénérative.


On aura beau vouloir "détoxiner", c'est à dire entreprendre des techniques d'élimination qui visent à faire sortir au dehors de l'organisme les déchets accumulés à travers nos organes émonctoires (foie/intestins, reins, poumons et peau)... Tant que l'énergie manquera, le corps n'aura pas la force de les charrier. Il est donc essentiel de revitaliser avant de chercher à éliminer ! 



Établir un équilibre entre le mental et le physique, est-ce une stratégie intéressante pour économiser son énergie, et donc être moins fatigué ?


OUI, oui et encore oui ! C'est la priorité. Nous sommes aujourd'hui des êtres humains fonctionnant énormément sur le mental, épuisant de ce fait nos ressources neuro-glandulaires, en oubliant que nous sommes incarnés dans un corps, qui lui est physique.


Comment voulons-nous être en pleine forme physique si toute notre énergie est bloquée dans le mental, par le stress, nos peurs et nos angoisses modernes


" L'homme doit harmoniser le corps et l'esprit " - Hippocrate

Je crois qu'il est essentiel de saisir cela, et de comprendre que notre énergie est polarisée à l'endroit où nous nous incarnons le plus, le mental ou le corps. Évidemment, nous sommes loin d'être binaires, mais néanmoins, nous pouvons appréhender notre énergie de la manière qui suit. Plus nous sommes stressés et plus notre énergie se trouve aspirée dans nos sphères mentales, et plus nous sommes incarnés, plus nous vivons le moment présent, nous utilisons nos mains, nos pieds, notre respiration ou notre corps, et plus notre énergie se trouve dans notre sphère physique. Plus elle y est, et plus nous avons la possibilité de renforcer notre santé.


Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire cet article : Les 10 techniques pour s'apaiser quand nous sommes stressés.



La diététique, entre repos du corps et petite relax à la cool de l'âme


La diététique, c'est le fait restreindre la quantité de son bol alimentaire quotidiennement ou ponctuellement, allant de la restriction quantitative, la monodiète, au jeûne hydrique ou sec. C'est la forme la plus belle de repos de l'organisme, car la diététique permet toujours de dépolariser une partie de l'énergie habituellement utilisée dans la digestion à des fonctions nécessitant toute l'attention du corps, et donc de son énergie !


Elle permet de baisser les inflammations, permet à la sphère digestive de souffler et apaise les stress du mental.


Si vous souhaitez approfondir sur ces sujet :


-> Article sur le jeûne : ici

-> Article sur la monodiète : ici


Passer du temps dans la nature, une action bénéfique à la relaxation du corps et à la recharge de l'organisme


Sans énergie vitale, pas de guérison possible ! Et quel est le moyen le plus simple de recharger les batteries de notre corps ? Au contact de la nature pardi !


L'énergie vitale :


C'est ce que les indiens appellent le prâna ou ce que les chinois appellent le qi. C'est une substance universelle, de nature biologique et non matérielle, qui vient nourrir le corps dans ce qu'il est de plus subtil. Elle est (en tout cas dans la pensée Hippocratique) la substance de base qui permet à notre organisme de fonctionner, et va venir s'inscrire dans notre système neuro-glandulaire, au travers de nos glandes endocrines et nos nerfs.


D'ailleurs, nous pouvons voir nos glandes comme des piles qui entretiennent et qui permettent à notre corps de se recharger en énergie.


Un affaiblissement de notre système endocrinien, ou d'une glande, viendra toujours perturber notre équilibre, car notre organisme n'aura alors plus l'énergie suffisante pour effectuer correctement son travail journalier d'assimilation et d'élimination.


La seule manière pour notre corps de se recharger en énergie universelle, celle de la terre (tellurique) et du ciel (cosmos), est de pouvoir se connecter aux forces de la nature qui vont venir lui insuffler la vie.


On aura beau manger à 100% selon les règles d'Hippocrate, en respectant à la loupe les combinaisons alimentaires, en mangeant végétal, vivant, frais, local ou biologique. Ou encore en usant de la diététique en jeûnant, en faisant une activité physique quotidienne, en transpirant, en positivant, en prenant tous les compléments alimentaires du monde, en limitant le stress et en favorisant la relaxation et la circulation des énergies du corps... Rien y fera si nous oublions d'accomplir la première marche du retour à la santé qu'est le repos. Et quelle bonne idée cela serait d'entrainer la revitalisation du corps par sa re-connexion à la nature ! C'est un moyen sur et efficace de recharger les piles ! 


" C'est la nature qui guérit les malades " - Hippocrate

C'est la seule chose qui peut nous donner de l'énergie afin d'entreprendre et de faire fonctionner tout le reste. Sans notre énergie, le corps ne peut mettre en mouvement les déchets mis en circulation par une hygiène de vie "parfaite". Et c'est d'ailleurs pour cela que Irène Grosjean propose la purge à l'huile de ricin à celles et ceux qui n'ont pas assez d'énergie pour entreprendre un jeûne ou une détoxination.


C'est donc dans l'air que nous respirons, la terre que nous touchons et où nous marchons, l'eau qui va venir nous mouiller et nous laver, le soleil, les senteurs, le magnétisme terrestre, que nous allons pouvoir nous recharger.


Le soleil chatoyant du matin ou du midi, du couché et du levé, l'air de l'été ou de l'hiver, les odeurs de l'automne et du printemps, la texture de la terre, les paysages qui s'offrent à nous, la qualité de l'atmosphère, tout cela va venir nourrir notre corps d'une façon si importante que notre organisme commencera de lui même un nettoyage tout en douceur (ou non haha).


Que cela soit une fatigue prolongée ou un manque de santé dans la maladie, il est capitale de s'intéresser aux mécanismes qui épuisent l'organisme pour pouvoir agir et entreprendre les stratégies qui vont le nourrir et le revitaliser... Cela afin de marcher sur le sentier merveilleux de la santé !

Article écrit par Adrien Ruet, naturopathe et fondateur du site Juste Naturo


Son facebook : Juste Naturo

Son instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube