Le jeûne de 24h00 est-il intéressant ?

Mis à jour : janv 14


Le jeûne est arrivé dans ma vie en même temps que la naturopathie. Quand j'ai débuté mon école, l'ensemble de mes professeurs, qui sont des jeûneurs aguerris, expliquaient naturellement qu'ils jeunaient régulièrement et parfois longtemps, c'est à dire plus d'un mois. En voyant la forme physique qu'ils dégagent, surtout "malgré" leur âge pour certains, sur le papier ça donne quand même bien envie, et c'est comme ca que j'ai commencé à appliquer l'art de la diététique, du tao et de la restriction alimentaire sur mon corps.

Au début, j'ai commencé à supprimer le petit déjeuner, car souvent cette phrase revenait en cours comme un appel à l'expérience et à la découverte de soi :



" La faim du matin est souvent une faim pathologique "


J'ai mis du temps à la comprendre cette phrase, car à l'époque dans ma tête si ton ventre gargouille, si tu manques d'énergie le matin, c'est que forcément il faut manger. Le corps réclame son carburant ! Et là c'est le mental qui prend le relais et les vieilles peurs, bien ancrées dans notre psyché, ressortent :


" Mange sinon tu vas être malade, mange sinon tu vas être faible, mange sinon tu vas être maigre "


La faim du matin

C'est finalement en expérimentant que j'ai compris ! Effectivement, après quelques temps, je me rendis compte que la faim du matin est le plus souvent une faim symptomatique. Je l'ai compris grâce à mon hygiène alimentaire qui a changé progressivement au cour de ma première année d'étude, car en supprimant progressivement les aliments raffinés, en réduisant la quantité du repas du soir, en respectant les bonnes combinaisons alimentaires, en favorisant la digestion grâce aux plantes (ou autres béquilles naturelles), le matin je me réveillais frais comme un gardon, avec aucune envie de manger jusqu'au repas du midi, voir même jusqu'au repas du soir ! En fait, en naturopathie on explose totalement cette idée préconçue inventée par les lobbies qui dit qu'il faudrait manger trois repas par jour. Tu manges quand tu as faim, quand la véritable faim vient titiller tes papilles, qu'elle part de la bouche.  


En revanche, si la veille au soir je suis sorti au restaurant et que je me suis fait plaisir, car entre nous j'adore manger, que j'ai consommé ne serait-ce qu'un seul aliment transformé ou raffiné, le lendemain matin mon ventre gargouille, je me sens différent, j'ai une sensation persistante de faim qui m'anime et là il est très compliqué pour moi de ne pas me substanter. Quelle est la raison d'être de cet état physiologique ?

Mais alors la faim du matin, qu'est ce que c'est ?

Le plus souvent elle est le résultat d'un corps qui réclame "sa dose". L'organisme est en manque et il va nous avertir, en exprimant tous les symptômes de cet état : faiblesse, ventre qui gargouille, stress, fatigue, étourdissements, chute de tension (...), tout cela s'accentuant ou non en fonction du terrain (le corps), de son encrassement (accumulation des toxines et toxiques) et de la vitalité du sujet (énergie neuro-glandulaire disponible). Les personnes ayant une hygiène alimentaire physiologique, naturelle, biologique, peu transformée et non raffinée, peuvent vous le dire : La faim du matin n'est pas naturelle, elle n'est possible que par l'encrassement du corps, les résidus qui stagnent dans notre lymphe et nos tissus, et ceux qui circulent dans notre sang qui lui même renseigne nos organes. Cela entraine un état hypoglycémique symptomatique !


Sauter le premier repas de la journée, le plus important selon les nutritionnistes (lol), fut la première étape, et je me rappelle encore la sensation de plaisir que cela me procurait, car clairement je vis mon énergie augmentée. Ensuite, et c'est venu progressivement, j'ai voulu expérimenter le jeûne encore un peu plus loin et je décidai de ne manger qu'une fois par jour. Alors au début je perdis du poids et je sentais bien que mon corps profitait de cette pause digestive pour se nettoyer. Nous ne sommes pas ici soumis au principe de l'autolyse qui fait la force et la réputation du jeûne (article ici), mais je sentais bien mon organisme qui commençait à se réparer, un peu comme lorsque l'on défragmente son pc.


Je me rendis aussi compte que le seul repas de la journée était bien mieux utilisé, digéré et assimilé par le corps, et puis progressivement je réalisais que je devenais plus résistant, plus fort en quelque sorte, et pourtant délesté de quelques kilos, alors que j'étais déjà maigre. Je sentais cette compréhension de mon corps se renforcer, se dessiner pour laisser place à une vision plus clair et à une vie plus clair aussi, car très souvent, lorsque l'on mange une nourriture plus naturelle, mais surtout lorsque l'on ne mange plus (demandez donc aux prâniques), une sensation de paix et de quiétude fait place à l'agitation du mental dont nous sommes accoutumés. Cela pourrait faire l'objet d'un article car c'est un sujet passionnant et vous pouvez lire Shelton ou le dr. Vivini qui ont accompagné des milliers de jeûnes chacun et qui mettent en avant le fait que les troubles mentaux et psychologiques se soignent très bien lorsqu'un ou plusieurs jeûnes sont bien menés :


" Le jeûne nettoie le corps et l'esprit "

Une fois mon corps bien rodé à la pratique du jeûne intermittent, selon le principe d'hormèse, il ne me resta plus qu'à essayer d'aller encore plus loin : Le jeûne de 24h00.

Le jeûne de 24h00, une expérience enrichissante ?

Mon premier fut une expérience riche et introspective, une sorte de bataille contre ma faim mentale qui me dictait alors de manger, de me nourrir, et puis finalement, au bout des 24h00, je me rendis compte que cette faim n'était qu'illusion, car je me sentais super bien, aucune faiblesse, et en totale possession de mes moyens, avec un esprit clair comme de l'eau, pas celle de nos nappes phréatiques polluées par les engrais chimiques et les pesticides, mais celle des torrents des montagnes, vifs, rapides et propres ! Aujourd'hui il m'arrive régulièrement de jeûner 24h00, comme ca, juste parce que j'en ressens le besoin. 


D'ailleurs, il est prouvé par les jeûneurs que la pratique avant un examen est profitable, et ce conseil il date au moins de Pythagore. Il jeûna 40 jours avant de passer un examen à l'université d'Alexandrie. Il fut tellement surpris par sa nouvelle vitalité, son bien-être, son clair-esprit et son énergie, qu'il imposa la pratique du jeûne comme test à tous les étudiants qui désiraient intégrer son école.

Ne pas manger met l'appareil digestif au repos et l'énergie sensée être accaparée par les longues digestions qui résultent de notre alimentation moderne se trouve disponible pour aller aider là où le corps en a vraiment besoin. C'est pour cela qu'on se sent plus détendu, moins stressé, car quand le ventre est calme, l'esprit l'est aussi !


Le jeûne de 24h00 : Quels effets positifs ?

Je ne connais aucune contre-indication au jeûne de 24h00, ni même de préparation car il est court, qu'il n'entrainera pas un nettoyage profond du corps mais plutôt qu'il permet de remettre les pendules physiologiques à l'heure. C'est en cela qu'il est intéressant de le pratiquer de manière hebdomadaire. Pour les malades chroniques, il sera une aide, car petit à petit il donnera au corps l'énergie de remettre les choses en place. Il sera aussi l'exercice de base pour préparer le corps à un jeûne plus long (article ici), car plus l'organisme sera habitué à jeûner, même en seulement 24h00, plus celui-ci sera prêt pour un jeûne plus long. Il nous apprend à connaitre notre corps, nos capacités, nos forces et nos faiblesses.


Les bienfaits du jeûne de 24h00 :


_ Il repose l'organisme

_ Il décongestionne le mental

_ Il permet de récupérer de l'énergie

_ Il facilite la détente et lutte contre le stress

_ Il améliore la digestion

_ Il améliore l'élimination

_ Il améliore la santé de manière générale

_ Il renforce l'organisme

_ Il renforce l'immunité

_ Il permet de mieux connaitre son corps _ Il permet de mieux dormir

_ Il aide à la concentration

_ Il baisse les inflammations

_ Il aide à la cicatrisation

_ Il permet de réduire la durée des maladies hivernales

_ Il permet aux organes d'élimination de se mettre à jour

_ Il régule notre équilibre acido-basique

_Etc...

Article écrit par Adrien, fondateur de Juste Naturo.


Son facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @juste_naturo

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube