Mais qu'est-ce que l'énergie vitale, force subtile si chère aux naturopathes ?

Mis à jour : mai 10




L'énergie vitale, l'étincelle de la vie


Quand je parle de force vitale, mes interlocuteurs me regardent avec des yeux écarquillés…

« Mais qu’est-ce qu’elle raconte encore cette fadade (expression du sud qui signifie « folle »), elle s’est crue dans Star Wars ou quoi ? »


Et pourtant, c’est la force dont nous nous servons en naturopathie pour faire en sorte que les personnes qui viennent nous consulter retrouvent un état de santé optimal, au travers des techniques, béquilles ou pratiques que nous proposons, afin de la faire circuler.


Alors cela peut paraître bizarre dans la majorité des esprits mais si vous vous posez et que vous y réfléchissez 5 minutes, vous y verrez plus clair.


La force vitale, ou force de vie, énergie de vie ou encore énergie vitale, est l'intelligence subtile du corps qui lui permet de fonctionner le plus naturellement possible et qui fait le lien entre tous nos corps subtils. C'est une énergie qui a pour mission de faire fonctionner notre organisme de manière optimale.

Dans le langage scientifique, on pourrait l’apparenter avec l’homéostasie dont la définition est la suivante :

« processus de régulation par lequel l’organisme maintient les différentes constantes du milieu intérieur (ensemble des liquides de l’organisme) entre les limites des valeurs normales. »

L'énergie vitale (ou force vitale) :


En naturopathie, la force vitale se manifeste par cette « homéostasie » et nous pouvons la jauger au regard de l'efficacité de nos mécanismes physiologiques, de l'activité de nos organes émonctoires, de notre capacité à "récupérer" ou encore de nos états émotionnels.



Personnellement, et je pense que quelques confrères partagent mon avis, la force vitale, est bien plus qu’un "simple réglage de paramètres", c’est une énergie intelligente qui est à la tête de toutes les opérations du corps. Inexplicablement, et miraculeusement, la vie décide d’apparaître, d’évoluer.


Elle a du mettre en place de nombreuses stratégies pour moduler le milieu intérieur de chaque individu afin de lui permettre de vivre. Cette force vitale, chef d’orchestre, pilote automatique de l’être que vous êtes, reçoit des informations, les analyse et les traite afin que l’organisme retrouve son état d’équilibre.


Énergie vitale et crise d'élimination :


Quand on "tombe" malade (crise aigüe), c'est justement toute son expression qui s'affirme en nous, afin de faire sortir à l'extérieur les poisons accumulés qui nous empoisonnent à l'intérieur, permettant ainsi à l'état d'équilibre du corps de retrouver sa juste place. Il en est de même quand nous puisons au plus profond de nous dans des moments de grandes fatigues, mais d'où vient cette force insoupçonnée ?  


Énergie subtile (invisible) qui anime notre flamme de vie :


Cette force vitale veut que vous surviviez à tout ce à quoi il est possible de survivre (je voulais écrire quelque chose mais en fait je ris toute seule quand je me remémore des situations assez périlleuses dans lesquelles je me suis mise et je pense que vous avez du aussi en vivre quelques unes… Donc on laissera cette parenthèse ouverte à toutes les expériences que vous avez faites au péril de votre vie et aussi les trucs vraiment graves auxquels vous avez survécus). Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous permettre de continuer à évoluer en tant qu’individu, en tant que vie même.


Lorsque vous ingérerez un poison elle vous fera vomir. Lorsque vous vous casserez une jambe, elle fera en sorte que l’os se consolide. Lorsque vous serez dans une situation de danger imminent, elle vous fera sécréter des hormones pour vous tirer de la situation au plus vite (mécanisme du stress), lorsque vous aurez bu toute la nuit comme une grosse sacoche elle vous donnera l'énergie pour appeller un Uber…. Eh oui, la vie est bien faite !



Nous pouvons expliquer de manière tout à fait rationnelle et scientifique toutes les cascades de réactions qui s’opèrent dans notre organisme :

- la sécrétions de telle ou telle hormone ou substance, en réponse à telle ou telle information,

- la régulation de tel ou tel paramètre en réaction à tel ou tel stimuli,

- la fabrication de certaines molécules etc…


Mais comment expliquer l’intelligence qui oeuvre à la tête de tout ceci, celle qui trône tout en haut de la montagne et qui a donné l’impulsion initiale… ?

Intrigant tout de même.


Nous n’allons pas en faire un grand débat spirituel mais je vous laisse avec cette réflexion.


Force vitale et santé


Alors donc ce qui va nous intéresser en matière de santé et de naturopathie est que nous n’allons jamais essayer d’entraver les mécanismes que met en place cette force vitale. Nous allons au contraire l’aider dans sa démarche de retour à l’équilibre. Et pour se faire, nous allons décoder les signaux, les symptômes, tenter de comprendre pourquoi de tels mécanismes ont été mis à l’oeuvre.


Le naturopathe peut, à la limite, encadrer un symptôme et baisser son intensité, mais ne le supprimera jamais. Il cherchera toujours à accompagner l'organisme (et le symptôme), afin d'aider le corps à s'exprimer et à évacuer ce qui l'entrave et ce qui entrave sa santé.


Bien sûr les stratégies d'action seront différentes, si nous avons affaire aux symptômes d'une crise aiguë ou d'une pathologie chronique, lésionnelle ou dégénérative...

En d'autres termes, nous allons donc mettre en place une stratégie de soutient à cette force vitale qui n’a besoin que d’une seule chose : qu’on ne vienne pas se mettre en travers de son chemin.


Nous allons la stimuler de diverses manières, nous allons être un véritable co-pilote et marcher main dans la main avec elle.


Toutes les techniques de la naturopathie ont cet objectif, nous ne soignons pas vos problèmes, nous aidons votre force vitale à rayonner. Nous effectuons un travail d’équipe pour que tous les paramètres puissent être remis dans un état d’équilibre.


Chacun peut le faire, lorsque nous prenons conscience de l’existence de cette intelligence à l’intérieur de nous.

Vous pouvez à votre niveau mettre en place des habitudes qui viendront déjà ne pas faire du mal à votre organisme, qui apporterons les outils nécessaires à votre force vitale pour travailler, qui iront dans le sens des lois du vivant.


Parce que bien souvent que faisons nous ?


- Déjà nous nous faisons beaucoup de mal dans nos comportements auto-destructeurs (la façon dont nous mangeons, dont nous consommons des poisons, dont nous nous positionnons dans nos émotions…). 

– Ensuite lorsque nous développons un symptôme que faisons nous ?

   

Nous allons le "traiter" par un inhibiteur (bloque/supprime sans guérir). Alors ok, ce n’est pas cool d’avoir la diarrhée alors que ton/ta copain/copine vient te rendre visite, mais en même temps tu t’es posé(e) la question de savoir pourquoi tu en étais arrivé(e) là ?


Non ? Ha ben si tu commençais déjà par là non ?…

– Et puis, lorsque tout est revenu à priori à la normale, nous recommençons nos mauvaises habitudes qui conduisent notre organisme à la maladie. On nous a toujours déresponsabilisés et infantilisés quant au sujet de la santé, sans jamais nous expliquer que notre hygiène de vie était le socle de base de notre santé ou de nos maladies.


Ces habitudes peuvent être conscientes (fumer par exemple) ou parfois on ne réalise pas vraiment que nous faisons du mal à notre organisme. Nous oublions d'écouter notre corps, et nous dépassons ces capacités et ces besoins, bref nous l'empoisonnons. Nous oublions de dormir assez, de relaxer, de manger en détente, de bien mâcher, de respirer profondément par le nez. Nous devenons trop sédentaires, ne savons plus reconnaitre les aliments qui nous sont adaptés aux mauvais, que cela soit par envie du mental ou par encrassement et addictions. Nous sommes trop déconnectés de la nature...


On adore vivre "dangereusement", comme moi quand je monte dans le Space Mountain….

– Ah oui et on se plaint beaucoup évidemment ! « Olala mais je ne comprends pas comment ça se fait que j’ai chopé ça ? Comment ça se fait que j’ai encore la crève ? Comment ça se fait que j’ai tout le temps l’oeuf ! »


Votre force vitale ne vous dit pas merci, non, non, non ! La pauvre, elle galère grave à remettre tout en ordre et, parfois, vous lui rendez la tâche encore plus difficile !

Lorsque nous "tombons" malades, c’est que la force vitale qui nous habite a du mal à jongler entre les hyper-sollicitations de notre environnement et de notre mental, de nos congestions et de notre état "d'encrassement". Mais également de nos besoins physiologiques et émotionnels. Elle ne peut plus travailler correctement, elle ne s’en sort plus, elle est débordée… Alors elle s'active afin de faire sortir un maximum de chose(s) et de rétablir notre état d'équilibre.


Je vous invite à vous intéresser vraiment à comment vous fonctionnez.

Dès lors que vous aurez compris ceci vous serez capables de bien des choses.

Article écrit par Aurélie Montanelli, Naturopathe, rédactrice chez Juste Naturo.


Son site : https://naturaurelie.com

Son instagram : https://www.instagram.com/aureliemontanellinaturopathe/

Son facebook : https://www.facebook.com/aureliemontanellinaturopathe/

Son youtube : https://www.youtube.com/channel/UCwOwTi2z6fIaTm4YC6sbg-w?view_as=subscriber&fbclid=IwAR1u3Nn_SIz6hI2qt0sJb-nZ4fDJ14VR8yRz4Up_5DK5ghyaje_Wio1Y4Ds

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube