top of page

Les articles

Le psyllium blond : le super allié des intestins

Dernière mise à jour : 26 mai



En naturopathie, nous avons en main un certain nombre d'outils qui nous permettent de soutenir le système digestif. Il en est un que j'apprécie tout particulièrement pour ses bienfaits sur le transit, tant sur les constipations que les diarrhées : le psyllium blond.


Le psyllium blond : qu'est-ce que c'est ?


Le psyllium est un plantain des sables appelé aussi ispaghul, originaire des régions d'Inde, d'Afrique du nord, Iran... Il pousse dans les régions chaudes, dans des terres sablonneuses.


Le psyllium est une graine minuscule enveloppée d'un tégument riche en fibres polysaccharides, qui gonfle au contact de l'eau que nous ingérons (il capte 8 à 10 fois son poids en eau). Cela entraine une action de motilité, par effet mucilage, sur la muqueuse intestinale, grâce à son exceptionnelle richesse en fibre. En bref, il augmente notre péristaltisme (les contractions musculaires qui assurent la progression des aliments ingérés).


L'humanité l'utilise comme laxatif doux depuis au moins 12.000 ans jusqu'aux hauts égyptiens.


L'OMS en parle et le préconise dans le cadre du syndrome du colon irritable, la commission européenne reconnait son utilisation contre la constipation et l'amélioration du transit intestinal, l'ESCOP lui reconnait des bienfaits contre la constipation chronique et le syndrome de l'intestin irritable, la FDA américaine dans la prévention des risques de maladies cardiovasculaires, la Danish Médecine Agency l'approuve pour les 4 indications suivantes : taux élevé de cholestérol, constipation, syndrome du colon irritable, diarrhée.


Mais l'utilisation du psyllium, et nous le savons très bien en naturopathie, va encore plus loin !


Pour résumer le psyllium permet :


  • de réguler la satiété (par son hémicellulose)

  • donne de la consistance aux selles (elles sont bien mieux formées : on se rapproche du perfect pour les personnes sujettes aux diarrhées)

  • stimule le péristaltisme

  • facilite le transit

  • abaisse le taux de cholestérol : les graines ne sont pas assimilables, elles restent dans la lumière digestive et en profitent pour capter les graisses et les sucres digérés en excès. De plus, ses phytostérols réduisent la production du cholestérol par le foie.

  • améliore l'activité de notre bon microbiote

  • équilibre la glycémie (ralentit le taux d'absorption du sucre au niveau du sang car ralentit le passage des aliments de l'estomac vers le duodénum).

  • baisse les inflammations digestives... (liste non exhaustive)


En consultation, je vais l'utiliser dans le cadre du diabète de type 2, des constipations, des inflammations digestives, des rch, crohn, dans les dyspepties, les diarrhées, les dysbioses,


Psyllium et constipation


Le psyllium est un "laxatif de lest", grâce à sa substance mucilagineuse dont nous avons vu le mécanisme plus haut. À partir des intestins, le psyllium forme avec les selles une masse gélatineuse qui les alourdit. Aujourd'hui, le psyllium est considéré comme efficace par les études scientifiques dans son action laxative naturelle (1) (2) (3).


Le psyllium soulage les inflammations digestives et les maladies inflammatoires des intestins


Le psyllium étant émollient et anti-diarrhéique, il devient un outil de choix pour toutes les maladies aiguës ou chroniques inflammatoires digestives. Certaines études ont constaté que le psyllium pouvait diminuer les symptômes de la colite ulcéreuse et prolonger les rémissions de manière aussi efficace que la mésalazine (anti-inflammatoire intestinal).


Le psyllium est un prébiotique (prébiotiques : friandises des bactéries intestinales qui favorisent leur croissance). Il permet de réduire l'inflammation de l'intestin grâce à l'action de ses polysaccarides qui fermentent de manière anaérobique, entrainant la production d'acide butyrique qui prédispose à la guérison des ulcères du colon (colites ulcéreuses, crohn...), car il est l'un des carburants préférés des colonocytes (cellules qui forment la paroi du colon). Il vient renforcer l'imperméabilité intestinale.


Le psyllium agit donc comme un apaisant des intestins irrités à base de diverticulites et ulcères. Sa substance mucilagineuse tapisse la paroi des intestins.


Le psyllium et la diarrhée



Nous avons compris que son action mucilage crée un effet de lest qui améliore les états de constipation. La capacité de son tégument à capter l'eau des aliments en fait également un allié de choix des selles molles, rapides et diarrhéiques, quelque soit la cause. Les selles liquides gagnent en consistance, car le psyllium capte l'eau et forme les selles.


Par exemple, une étude a montré une réhydratation plus rapide d'enfants souffrant de diarrhées chroniques grâce au psyllium : 50 g/litre d’eau associé à 3,5 g/litre de sel. (Pubmed - Arias 1997). Ainsi, le psyllium est également indiqué dans le cadre de l'incontinence fécale et pour stopper les diarrhées résultantes de certains médicaments (4), (5).


Indication et posologie

  • le basique : entre 2,5gr et 7,5gr, 3 fois/jour avec un grand verre d'eau.

  • 30ml d'eau pour 1gr de psyllium.

  • on peut monter à 10gr/3fois/jour

  • on débute progressivement et on augmente les doses.

  • pour la constipation : 3 prises/j

  • pour la diarrhée : 4 prises de 10gr/j


Précautions :

  • On augmente les doses progressivement

  • On respecte la quantité d'eau à ingérer. Il est important de boire assez après la prise

  • Les effets du psyllium se font sentir entre 24h et 48h00

  • l’EMEA et l’ESCOP conseille de consommer 2,5 à 40 grammes de graines de psyllium par jour avec un grand verre d’eau, sans jamais excéder 13 grammes par prise.


Contre-indications :

  • Obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée

  • Sténose intestinale ou oesophagienne

  • Fécalome

  • Mégacôlon


Effets indésirables :


  • Ballonnement au début du traitement... On réduit alors la dose, puis ré-augmenter progressivement !

  • Peut réduire la bonne assimilation de certains médicaments (consulter votre médecin), de compléments alimentaires à base de zinc, fer, calcium, magnésium et B12


 

Sources :

 

Article écrit par Adrien Ruet, praticien naturopathe, formateur et fondateur du site.


Son Facebook : clique ici 

Son instagram : clique ici

Son Youtube : clique ici 

Son linkedIn : clique ici 

Ses formations : clique ici 


Prendre RDV pour une consultation en ligne : clique ici 

8 199 vues

Comments


HD_FOND-TRANSPARENT_LOGO-JUST-NATURO-NOUVEAU-(3).png
bottom of page