La constipation : physiologie, hygiénisme et remèdes naturels.

Mis à jour : mai 4


Aujourd'hui de plus en plus d'individus se trouvent constipés, allant de la constipation opiniâtre à la chronique débouchant sur un ensemble de symptômes peu confortables.

Et c'est un fait, tout le monde ne va pas à la selle tous les jours. Et si c'est le cas, la majorité entre-nous ne va pas à la selle en fonction du nombre de repas pris.

Je m'explique : Il est admis par les praticiens de médecine naturelle que UN REPAS = UNE SELLE. Alors si nous mangeons trois repas par jour, nous devrions aller à la selle trois fois dans le jour qui suit. Si ce n'est pas le cas, il y'a constipation.

La constipation, c'est quoi ?

Constipation, qui vient du latin co-stipar, c'est à dire raide, compacte, qui avance avec difficulté, en bref est constipé celui qui n'arrive pas de manière naturelle à aller à la selle en fonction du nombre de repas pris.

Le rythme de l'évacuation intestinale est donc perturbé avec à la clef des selles dures et sèches. Normalement c'est ça, mais il peut aussi y avoir, dans les constipations longues, des éliminations rares, mais très malodorantes, visqueuses... et MOLLES !


Les causes de la constipation

  • une flore intestinale défaillante,

  • une faiblesse de l'activité hépato-biliaire (production faible de bile),

  • une faiblesse pancréatique,

  • un manque de tonus au niveau des viscères,

  • une mauvaise respiration,

  • certains médicaments,

  • un stress chronique,

  • une peur intense,

  • une fatigue liée à un rythme de vie non adapté OU à la suite d'un épuisement endocrinien,

  • une baisse du métabolisme en général suite à un état sédentaire ne favorisant pas l'activité physique, d'une mastication insuffisante (etc...).

Constipation et symbolisme : le mal a dit

La constipation, c'est donc de ne plus pouvoir évacuer correctement les matières issues de nos digestions. D'une certaine manière, on les retient, comme nous pouvons retenir des pensées secrètes que nous avons en nous, mais aussi des blocages ou des émotions "non digérées". Le subtil s'inscrit dans la matière et la matière reflète notre état émotionnel intérieur, celui que nous ne nous avouons pas.

LE GROS INTESTIN, DANS SA FONCTION, EST D'ÉVACUER CE QUI N'EST PLUS UTILE AU CORPS ET NOUS POUVONS VOIR LA CONSTIPATION COMME UN LIEN DIRECT AVEC DE VIEILLES PENSÉES QUE NOUS N'AVONS JAMAIS ÉVACUÉS.

Nous en sommes conscients ou non mais le résultat est là, l'émotionnel transperce la matière et notre corps traduit physiquement cette incapacité que nous avons à nous exprimer et de nous délester du poids de notre passé.


Hygiénisme et constipation


La constipation est totalement gérable par une hygiène de vie responsable de notre corps et de nos capacités. ll faut donc chercher à améliorer ce que nous donnons à notre corps, comment nous l'appréhendons, comment nous "le" respirons, et comment nous "le" vivons.

La première chose à voir, naturellement, car on la vit tous les jours, c'est l'alimentation. Il faut chercher à améliorer son contenu, sa qualité, mais aussi à diminuer, quand le besoin se fait sentir, les "doses".


  • L'ALIMENTATION : Pour les constipés chroniques, l'alimentation sera la clef de voûte qui leur permettra de revenir à un transit normal. Ce ne sera sans doute pas suffisant, car il faudra travailler sur la décongestion des organes émonctoires et la "revalorisation" de l'énergie vitale (axe neuro-glandulaire). Cependant, une alimentation facilement digeste, naturelle, non polluée, est la première marche à franchir. Je conseille de manger un peu moins lors des repas, et L'IDÉAL SERAIT DE MANGER AU 3/4 DE SA SATIÉTÉ. Cela permet de libérer un peu plus d'énergie aux organes digestifs qui auront une quantité d'aliments moins importante à traiter. Respecter les bonnes combinaisons alimentaires (article ici) aide aussi pas mal, car cela évite les fermentations, et donc les inflammations, et donc les congestions. La qualité de l'alimentation sera essentielle, et par qualité j'entends "digestibilité". Intéressez-vous aux aliments bruts et le moins raffinés possible ! On fera la même chose avec les viandes et laitages : Favorisez les producteurs locaux d'animaux vivant en plein air. Prenez le temps de manger, de respirer, de mâcher. Il est intéressant de "saliver" les aliments afin de favoriser la production des enzymes digestives dès la bouche.

  • LA DIÉTÉTIQUE : Le jeûne intermittent favorise la motilité gastrique qui est un pan de la digestion mécanique. Au début à l'eau, puis si cela vous convient à sec, c'est à dire sans boire jusqu'au repas du midi.

  • LES JUS DE LÉGUMES : ils ont l'avantage de se digérer très rapidement et de donner les enzymes, les vitamines, minéraux et autres éléments indispensables à la bonne marche de l'organisme et dont nous manquons cruellement dans la panoplie de l'alimentation type moderne qui affaiblie nos réserves sans pour autant les recharger. Les jus de légumes possèdent aussi un acide, l'oxalique, qui assiste le péristaltisme intestinal.

  • LA RELAXATION : Le constipé est très souvent un agité du bocal, et il n'y a rien d'étonnant là dedans, car qui dit constipation, dit encrassement du système digestif... et quand on sait que le système nerveux entérique passe par ici ... :). Je vous conseille de travailler sur la relax de votre body et de votre mental. Le contact avec la nature, marcher pieds-nus, se coucher plus tôt, certaines plantes adaptogènes comme le Tulsi, les bains chauds, les sauna, bains froids (très recommandé sur un corps réchauffé par l'activité physique ou l'hydrothérapie), chanter, positiver, méditer, la cohérence cardiaque ... 

  • L'ACTIVITÉ PHYSIQUE : Elle est tellement bonne pour le corps et l'esprit que c'est tout naturellement que je vous en parle dans cette section, car dans ce qui touche à la constipation, l'exercice physique, musculaire, émonctoriel, aura la capacité de réveiller les organes endormis, de fluidifier les liquides congestionnés, de renforcer tous les systèmes de l'organisme. L'exercice va réchauffer le corps, mettre en mouvement les organes et favoriser la sécrétion de nos différentes glandes endocrines dont le pancréas qui est essentiel dans le processus digestif. La respiration s'intensifie, la peau respire, on commence à transpirer, le sang circule mieux, la lymphe s'épanouie, les cellules vibrent à l'unisson de notre corps qui prend conscience de ses capacités. Les muscles se gorgent de sang, et relâchent le tout, de l'expire à l'inspire, les viscères se retrouvent comme massés par les mouvements et une respiration plus profonde. Le transit s'accélère, la motilité gastrique est performée. Le foie et tous les organes digestifs se décongestionnent sous l'effet de la chaleur et du mouvement. L'élimination se fait plus facilement, les déchets se mettent en mouvement dans nos liquides périphériques et les organes les prennent et les expulsent plus facilement. La peau et les poumons aidant largement lors de la pratique physique. Et puis le bien être arrive, s'installe progressivement, le système sympathique se met au repos, et ceux qui ont tendance à trop réfléchir, voient leurs idées s'éclaircirent par une respiration du mental au profit des muscles. Le muscle est le contre-poids du nerf !

Constipation et remèdes naturels

  • L'HUILE D'OLIVE : Par mon expérience, je constate qu'une bonne rasade d'huile d'olive (biologique, première pression à froid) dans mes plats, directement ajoutée en support, facilite la digestion et enclenche des mouvements au niveau du foie, CAR  l'huile d'olive favorise la motilité biliaire. La bile, mes amis, elle est essentielle dans le processus de digestion, et une personne qui n'en produit pas assez ou dont le corps n'arrive pas correctement à l'expulser (lithiases biliaires ou prolapsus de l'estomac par exemple) dans le duodénum, verra sa digestion considérablement perdre en efficacité.

  • LES CATAPLASMES À L'HUILE DE RICIN : j'en parle beaucoup ici. L'huile de ricin a la capacité de favoriser le nettoyage humoral et de réduire les inflammations à l'endroit où elle est appliquée. Celle que l'on appelle traditionnellement la main de Dieu a fait ses preuves. Sur une durée de 21 jours, tous les soirs, une heure minimum (ou même toute la nuit), vous pouvez expérimenter les cataplasmes au niveau du foie et de la vésicule biliaire. Un seul cataplasme peut soulager les douleurs mais n'agira pas vraiment sur la digestion. En revanche, si le protocole est maintenu dans le temps. Une étude de 2010 a montré que les cataplasmes d'huile de ricin sont un moyen efficace de soulager la constipation chez les personnes âgées.

  • L'ARGILE : J'ai déjà écrit un grand article sur l'argile, que vous pouvez retrouver ici, et les lignes qui vont suivre sont un extrait de celui-ci : " Pour les constipés, elle va littéralement déboucher la situation; Elle va permettre de relancer le mécanisme permettant au transit de se réguler, de s'affirmer et de fonctionner. Elle va très rapidement normaliser notre système digestif en relançant le processus d'élimination de nos selles.

  • LE PSYLLIUM BLOND : Le psyllium est un tégument indien non assimilable par l'organisme et qui a la propriété de se gonfler au contact de l'eau. Cela entraine de facto un mucilage et une action mécanique sur nos selles. c'est à dire que le psyllium aura la propriété de pouvoir faire s'enclencher, par son passage, le péristaltisme, et les ondes péristaltiques se développeront aussi. En Inde, ils en sont fans (comme pour l'argile) et je comprend pourquoi. Cette pratique est une béquille intéressante en attendant que l'hygiène de vie fasse son oeuvre ! Alors, il faudra prendre le psyllium blond et biologique.

Article écrit par Adrien, fondateur de Juste Naturo


Son facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube