Les bienfaits du Tulsi, plante indienne aux propriétés remarquables dans la maladie comme la santé

Mis à jour : nov. 19



Qu'est-ce que le tulsi, la plante dite « l’incomparable » ?


Plante faisant partie des 7 grands remèdes de la médecine Ayurvédique, Unani et Siddha (rien que cela), le tulsi est une plante aromatique de la famille des lamaciées (comme notre chère menthe) que l’on surnomme le « basilic sacré » ayant une place centrale dans la médecine traditionnelle indienne depuis plus de 5000 ans.


En sanskrit, « tulasi » veut dire incomparable… Et vraiment vous allez comprendre pourquoi.

Chers lecteurs, je vous invite à la découverte d’une des plantes les plus méconnues de notre pharmacopée moderne européenne, et pourtant…


… Pourtant cette plante a déjà traversé nos contrées il y’a des siècles, alors que la route de la soie et des épices l’amenèrent en grande pompe dans toute l’Arabie jusqu’à chez nous ! Les grecs et les romains la « kiffaient » également et les égyptiens s’en servaient même dans l’élaboration des momifications.


Son action santé en de multiples usages lui conféra rapidement une aura « mystique »… Bon c’était à l’époque, mais sachez juste qu’on la plantait autour des temples afin de repousser les mauvaises énergies.


Pourquoi le tulsi est-il considéré comme la reine des plantes en Inde ?


Car elle permettrait :


- d’augmenter l’adaptabilité face au stress et l’endurance (en gros sa consommation permet sérieusement d’atténuer les effets délétères liés à la production d’adrénaline et de cortisol)

- d’accompagner la détoxication de l’organisme

- de rétablir l’équilibre et l’harmonie

- d’apaiser le corps et l’esprit

- de baisser les états inflammatoires et infectieux


Reconnaissez qu’on est loin du basilic « ocimum basilicum » de nos contrées d’Europe. Pourtant, cette plante, tirant son nom du grec ancien « basileus » qui veut dire roi, est très appréciée pour ses propriétés tonifiantes digestives.


Le tulsi, une plante à l’aura particulier


En Inde, cela est perçu comme une TRÈS mauvaise chose de consommer le tulsi avec la nourriture commune… Cela serait manquer de respect à ses vertus santé. Donc elle est le plus souvent consommée en dehors de repas comme remède.


Remède : substance employée au traitement d'une maladie.


Aujourd’hui, une abondante littérature témoigne de ses propriétés de manière empirique, certes, mais aussi scientifique. Ces derniers milliers d’années, les médecins orientaux ont consigné avec précision l’étude et les effets de cette plante qui aujourd’hui refait surface en France grâce au partage de connaissances de passionnés, de médecins mais aussi de personnes comme vous et comme moi, qui ont eu l’opportunité d’en découvrir les bienfaits.


Notre science actuelle la classe dans la catégorie des plantes adaptogènes, c’est à dire des plantes qui adaptent l’organisme au stress.


La tradition et l’expérience nous montre que dans n’importe lequel des problèmes de santé que nous rencontrons, le tulsi a la propriété de ramener doucement l’individu malade vers la santé. Ce n’est pas un remède miracle, mais un formidable soutien de celles et ceux qui choisissent d’améliorer leur hygiène de vie en prévention d’une maladie ou en renforcement de sa guérison.


Qu’en dit la science ?


Le tulsi possède des propriétés démontrées (même si la plante va plus loin) pour « traiter » :


- le cancer : études ici

- la stérilité

- le diabète : études ici

- les infections microbiennes, bactériennes et fongiques : études ici

- les problèmes cardiaques : études ici

- les cystites

- l’arthritisme : études ici

- la sclérose en plaque : études ici


« Tulsi ouvre le coeur et le mental et distribue l’énergie d’amour et de compassion », traités ayurvédiques

En 2003, une étude indienne a révélé qu’en moyenne le tulsi possède entre 65,2% et 83,7% d’eugénol, une huile volatile sous-classe des phénylpropanoïdes, dans les huiles des différentes parties végétales de la plante. Largement utilisé en chirurgie dentaire pour ses vertus antalgiques et antimicrobiennes, on peut comprendre les vertus santé concédées au tulsi concernant les propriétés citées ci-dessus, mais également comme un formidable anti-inflammatoire. Des études montrent que l’eugénol agit sur une multitude de systèmes (immunitaire, cardiovasculaire, reproducteur, urinaire, gastrique, ,nerveux central, hépatique, cardiaque…).


Ensuite, nous trouvons en grande partie du terpène β-caryophyllène, un cannabinoïde relevé en 2008 par une équipe de scientifiques suisses et allemands (source ici). Et qu’apprend-t-on ? Que ce cannabinoïde agit sur les récepteurs CB2 jouant comme agoniste fonctionnel… Semble-t-il formidable pour accompagner vers une amélioration de l’arthrite, des cystites, la sclérose en plaques.



Mais ce n’est pas tout, le tulsi renferme des composés actifs également très intéressant sur le plan de la santé et qui expliqueraient aussi toutes les vertus que la tradition lui confère :


- l’acide ursolique : effets anabolisants (recherches à l’université de l’Iowa sur des rats en atrophie musculaire), également sur l’acné en jouant sur la partie interne de la peau, digestifs en améliorant la santé du microbiote bénéfique de l’intestin.


- l’apigénine : une recherche conduite à l’université de l’Ohio (les résultats ont été publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences) montre que ce flavone, une sous-classe des flavonoïdes, modifie le processus de régulation génétique des cellules cancéreuses (plus sensibles au processus de mort cellulaire).


- la lutéoline : propriétés démontrées sur l’oxydation et les inflammations … Régule le système immunitaire et soutient le métabolisme des glucides.


- la lutéoline : ce composé de la famille des flavones a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. En outre, il aide au métabolisme des glucides et agit en tant que régulateur du système immunitaire.


Nous pouvons lire sur le merveilleux site : http://la-voie-de-l-ayurveda.com


" Avec de si nombreuses propriétés, il n’est pas étonnant que le Tulsi figure en bonne place dans la médecine familiale de la plupart des foyers indiens. Ses usages sont nombreux. Citons- en quelques-uns en vrac. Ainsi, le jus des feuilles ou la décoction de feuilles cuites avec deux rondelles de gingembre frais sont donnés deux ou trois fois par jour en cas de bronchite chez l’enfant. Le Tulsi convient également pour les maux de tête, les convulsions, les crampes et le choléra. En cas de fièvre, il est recommandé de faire une décoction de feuilles de Tulasi avec de la cardamome en poudre. En prendre quelques doigts toutes les trois heures. La consommation sous forme de thé prévient la toux, les rhumes et autres maladies associées au dosha Kapha. L’effet diurétique du Tulasi en fait un traitement naturel en cas de calcul rénal. Prendre chaque jour pendant plusieurs mois un jus de feuilles avec du miel. Cette préparation réduit le taux d’acide urique dans le sang, cause première des calculs en cas de taux élevé. Autres usages intéressants. Le fait de mâcher les feuilles de Tulasi peut s’avérer d’une aide précieuse pour ceux qui veulent arrêter de fumer. Mixée avec de l’huile de moutarde, la poudre peut être utilisée comme dentifrice ainsi que pour renforcer les gencives. Une décoction de la plante soulage les maux de dents. Deux gouttes de jus de feuilles au moment du coucher est un bon remède contre la fatigue oculaire ou la mauvaise vision nocturne. »


Quelques études complémentaires trouvées ici :


3 août 2011, université de NIIGATA (Japon) : études démontrant l’intérêt des feuilles de tulsi comme agent antidémence, immunostimulant et cholinergique (ca devient intéressant dans le cadre d’alzheimer et de la fibromalgie (la cholinergie)

23 juillet 2011, Beckman Research Institute (usa) : découverte de la vicenine (flavonoïde) qui serait intéressant dans le cadre de carcinome de la prostate par ses actions anti-angiogenèse, pro-apoptose et anti-proliferative.

- 4 avril 2011, école de pharmacie, BILASPUR (Inde) : étude démontrant l’action anti-diabétique, hypocholestérolémiante et hypotriglycéridémiante d’un extrait hydro-alcoolique de la feuille de TULSI, un triterpénoïdre tétracyclique.

2 février 2011, département de pharmacologie et toxicologie, HYDERABAD (Inde) : on a démontré es feuilles de TULSI limitaient la bioaccumulation des métaux lourds et limitaient leurs effets oxydants.

avril 2010, département de microbiologie et immunologie, MATHURA (Inde) : étude in vivo démontrant que les feuilles de tulsi le tumor necrosis factor alpha, une cytokine impliquée dans les mécanismes inflammatoires impliquée dans la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de crohn, le psoriasis, la rectocolite hémorragique et la spondylarthrite ankylosante.


Si l’ayrveda vous intéresse, ce merveilleux site m’aide beaucoup dans mon exploration de cette médecine sacrée.


Où trouver du Tulsi de qualité ?


Je pense qu'on a plus besoin de les présenter; Vidya est un site merveilleux qui dépend d'une société belge proposant des compléments alimentaires de hautes qualités et à l'éthique propre. Je me fournis presque uniquement chez eux.


On le trouve sur le site sous différentes formes, mais ma préférée reste celle-ci, c'est la plus pratique :



Travaillant avec eux, j'ai réussi à développer un partenariat positif, et vous avez 10% de réduction avec le code Justenaturo1.

Article écrit par Adrien Ruet, fondateur du site Juste Naturo, praticien et formateur en Naturopathie


Son facebook : Juste Naturo

Son instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

LES PROGRAMMES EN LIGNE DE JUSTE NATURO

Les vidéos YouTube

Témoignages de consultation

( + de 60 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube