Essénienne.

Mis à jour : janv. 22


Notum du directeur de publication : Cela fait 4 ans que je m'intéresse grandement aux Esseniens, ce peuple ancien, vivant à l'autre bout de la Méditerranée, il y'a 2.000 ans. Je fus d'abord impressionné, puis intrigué et passionné, par cette médecine énergétique qui touche le subtil, passe par le coeur et réveille l'âme. Je suis heureux aujourd'hui de publier cet article de Manon Garcia, guérisseuse aux approches esséniennes et égyptiennes, et vous souhaite un beau voyage au travers des douces lignes d'une écriture personnelle.

Essénienne.


C'est ce que je suis dans la racine depuis des vies, et, c'est ce que je suis venue vibrer à nouveau en cette incarnation.


Non pas pour faire comme autrefois et remettre en lumière ce savoir ancien tel qu'il l'était il y a plus de 2000 ans, mais pour l'éclairer d'un jour nouveau, et ainsi raviver le message dans les cœurs, avec un langage d'aujourd'hui et une individualité qui est la mienne.



Alors que certains historiens s'accordent à dire qu'il s'agissait d'une minorité apocalyptique et plutôt sectaire, les Esséniens, aujourd'hui, se dévoilent aux initiés mais aussi par de nombreux écrits retrouvés de la Mer Morte jusqu'en Egypte, nous exprimant peu à peu qui ils étaient vraiment :


" Une fraternité initiatique, plutôt mystique, non dogmatique. "

La particularité des Esséniens était dans les soins qu'ils donnaient.


En effet, à une époque où la mortalité était haute, la médecine se résumait à peu de choses, mêlant croyances, méconnaissances mais aussi, et beaucoup, religion; les Esséniens, eux, ainsi que certains de leurs confrères Egyptiens, avaient une connaissance aigue du corps physique certes, mais également des corps énergétiques.


Ils étaient ainsi appelés ici et la, de villages en villages, afin de venir apposer leurs mains, pleine de cette énergie divine et de ces compositions huileuses qu'ils élaboraient, nommées les Onctions.


De grands sages, thérapeutes, oracles, prêtres, prêtresses et prophètes, furent issus de cette fraternité blanche dont les plus connus sont bien Jésus, Jean le Baptiste ou encore Maryam de Magdala..


De nos jours, les soins Esséniens-Egyptiens remontent en mémoire à ceux qui, autrefois, les pratiquaient dans les Communautés qui s'étendaient et s'expansaient dans tout le bassin méditerranéen.  Les centres 'Noyaux' des Esséniens se trouvaient au Mont Carmel (actuel Haïfa en Israël), à Qumram où furent retrouvés de nombreux papyrus, et en Egypte, d'Alexandrie aux Rives du Nil..



Nous devons aujourd'hui beaucoup de ces redécouvertes à certains mystiques comme Daniel Meurois, des historiens comme Flavius Joseph ou encore Philon et grâce à certains anciens écrits que nous retrouvons depuis quelques années maintenant.


En ce qui me concerne, j'ai, depuis que je m'en souvienne, cette vision et cette connexion intime avec des Frères et Sœurs en blanc m'accompagnant au fil de mon évolution personnelle.


Ces visions et ces connexions se sont amplifiées lorsque j’ai commencé a donner mes premiers soins énergétiques intuitifs.



Et puis, il y à eu cette fameuse après midi, où cette vision n'en était plus une et, lors d'un soin que je donnai. Une force douce et charismatique s'est imposée à moi : je ne répondais plus de mes mains.. Le soin que j'étais entrain de prodiguer à cette femme représentait pour moi à la fois un mystère et la clé à cette fameuse question : Qui suis je ?


J'étais alors spectatrice de ces mouvements incontrôlables mais aussi en totale expansion de  cette partie Ancienne de moi qui se révélait en cet instant. Une pure magie qui me laissa, durant quelques semaines, en questionnements...

Jusqu'à ce que mes recherches me dirigent vers Daniel Meurois. Je ne connaissais rien de ce monsieur ni de son travail. J'ai donc acheté mon tout premier livre : "Ainsi soignaient ils". L'évidence était là, lorsque je me suis retrouvée face aux quelques techniques divulguées dans cette ouvrage : C'était celles que j'avais effectuée sur ma patiente, des semaines auparavant.


Des mails plus tard et une rencontre plutôt mystique et intimiste avec le Maitre Joshua, et j'étais alors présente aux premiers enseignements en Soins Esséniens Egyptiens selon l'institut de Daniel Meurois, avec d'excellents enseignants, maintenant amis, que je conseille pour leurs véritables consciences de cœur et du sacré : Marc et Valérie Hoareau.



Car, même si je reconnais ces savoirs anciens comme étant mes piliers, et cette fraternité comme étant ma famille d'âme, j'ai l'intime conviction que nous sommes revenus en ces temps, non pas pour nous regrouper à nouveau en communauté recluse, mais pour rayonner, partager et diffuser, cette sagesse aux quatre coins de la Terre, dans différents domaines et avec différents langages qui doivent se libérer du NOUS de la fraternité afin de s'autoriser à aller vers le "JE" de nos particularités.


Car, c'est aussi le grand défi de chaque essénien : Accepter de renoncer à ce qui à pu être autrefois, afin de le vibrer aujourd'hui, avec toute les difficultés, les mémoires et les défis que cela implique. 


Aujourd'hui, les soins Esséniens-Egyptiens font partie intégrante de ma vie et sont au cœur de mon quotidien, que cela soit en consultation, en voyage initiatique ou en formation de soins d'onctions que je donne, c'est la vibration qui émane naturellement de qui je suis avec comme Guide et Maitre de mon Cœur, Marie Madeleine, me permettant d'accompagner les femmes vers une Féminité consciente, libérée et sacrée.


Car, évidemment, Marie Madeleine représente pour moi, l'archétype de la femme essénienne Libre, Initiatrice, Voyageuse et Guérisseuse.



La particularité de ces soins est qu'ils œuvrent sur tout les plans de l'Etre remettant du Sacré dans cet art du Toucher, du corps physique aux plans les plus subtils de chacun. C'est alors une véritable Trinité DIVIN THERAPEUTE PATIENT qui s'installe afin de célébrer La Vie, et ainsi la remettre en mouvement, dans un processus de guérison profond, de la cause aux symptômes.


Nous retrouvons évidemment dans ces soins l'utilisation des Onctions, nous connectant à la sagesse des plantes mais aussi à l'acte de Consécration, l'imposition des mains dans le subtil mais principalement directement sur le corps physique, de la chirurgie éthérique pour intervenir sur des zones précises, l'utilisation de Puissances Archétypales, le pouvoir du Son, la lecture d'Aura etc.. Tout cela dans une grande douceur invitant le patient à se laisser aller, au creux de cette intimité qui s'installe de lui à lui.



Je décris souvent cette intimité comme un Voyage intérieur, où chacun, sur sa barque sacrée, vogue, découvre, rencontre de nouvelles parcelles de soi et se libère également, de trop lourds fardeaux, empêchant justement la barque de naviguer fluidement.

Et c'est ainsi, dans l'accompagnement de ces voyages des profondeurs que je me sens pleinement à ma place, à l'œuvre afin d'ouvrir les consciences sur ces autres possibilités de soigner, guérir et expanser, le corps l'âme et l'esprit..


Avec Amour,

Garcia Manon


Article Écrit par Manon Garcia, guérisseuse aux approches esséniennes et égyptiennes, rédactrice chez juste Naturo.


Son site : https://www.garciamanon.com

Son instagram : https://www.instagram.com/manongarcia11/

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube