Témoignages purge à l'huile de ricin #1

" En très bref, je peux dire que ça a grandement contribué à désacidifier mon organisme, que ça a pas mal réduit mes symptômes allergiques (rhume des foins) et que ça a quelques fois aidé mes enfants à guérir d'affections modérées, mais c'est un témoignage très vague et empirique, je n'ai pas suivi précisément car je tente plein de trucs en même temps."

 

Damien

#2

" J’ai testé la purge à l’huile de ricin en revenant d’un stage de 3 jours chez Irène Grosjean durant lequel elle m’a conseillé de faire des purges pour désacidifier mon organisme. A l’époque, j’étais très acidifiée et souffrait d’une malabsorption sévère qui faisait que je n’assimilais pas les nutriments. De ce fait, j’étais très fatiguée et extrêmement carencée. J’étais également en période post burn-out donc pas au top moralement.

 

Avec beaucoup d’appréhension au début je me suis finalement lancée et je dois dire que cela m’a beaucoup aidé. Je me suis beaucoup désacidifiée et j’ai également senti que mon colon se nettoyait et que les plaques mucoïdes de mes intestins étaient en train de se décoller. Après les purges, j’ai pu commencer à manger de plus en plus de cru (ce qui était quasi impossible avant) et à avoir beaucoup moins de douleurs intestinales et de problèmes de digestion. Je sentais également que je commençais à mieux assimiler. Sur le plan mental, la purge apporte beaucoup de clarté mentale et, souvent, je ressens beaucoup de joie les jours qui suivent la purge."

Aurélie

#3

" Après avoir redécouvert la purge grâce aux vidéos d'Irène Grosjean, j'entrepris le 16/09/17 ma première purge à l'huile de ricin, après 2 semaines de transition alimentaire (salade de fruits et légumes). Donc le 16.09.17, j'ai fait ma première purge à l'huile de ricin, mon poids était de 78,6 kg, j'ai pris cinq cuillères à soupe de ricin mélangé avec un jus de pamplemousse, puis un autre jus de pamplemousse pour faire passer le gout qui me donnait l'envie de haut-le-cœur.

 

Pour info, depuis le 01/09/17 j'ai changé mon bol alimentaire à savoir : Avant je mangeais de tous (sauf des fruits et légumes frais), beaucoup de viande, de yaourt, fromage, pain blanc et beurre, glace, café au lait sucré, chocolat, biscuits industriels, et je buvais de l' eau avec du sirop et des soda. Et bien depuis le 01/09/17 je ne mange plus que des fruits et des légumes frais crus et en salade (ex le 15/09 une salade composée de banane, raisin, concombre, endive, avocat, betterave rouge cuite, beaucoup d'ail (8 gousses), gingembre, curcuma, poivre gris, huile d'olive, vinaigre de cidre, je bois de l'eau et du lait de soja.

Déroulement : 20h00 prises d'huile de ricin, 21h15 gargouillements, 00h15 première visite au lieu d'aisance avec vidange - 1kg, 01h30 beaucoup de gargouillements revisite au lieu d'aisance avec vidange et -0,8 kg; 03h00 troisième visite du lieu d'aisance avec vidange puis dodo 07h00 avec réveil accompagné de douleurs au ventre + gargouillements et nouvelle vidange. Je suis un peut fatigué donc je me recouche re dodo jusqu'à 10h30 avec réveil et gargouillements accompagnés d'une nouvelle vidange.

 

Je suis levé et je me sans flagada, cinq allers-retours aux toilettes avec vidange jusqu'au midi, je me sans faible sur mes jambes, mais je décide de sortir, je me rends en voiture à un vide grenier à 3 km, problème plusieurs reprises, je sens mes jambes qui flagellent, je marche comme un petit vieux sur des oeufs, je ressens une sensation aux oreilles comme en montagne ou en avion. J'entends très mal, je décide de renter. Il est 13h15 et j'ai soif. 13h 45 plus de problèmes , je reste tranquille le reste de l'après-midi et une seul visite aux toilettes, mon poids est de 75kg 50 soit 3,1 kg d'élimination  18h30 je bois 2 verres d'eau et mange une petite salade de légumes et fruits, et je me sens bien.

Autre information importante : voilà environ 10 ans que sont apparus des problèmes respiratoires, à l'époque j'exerce les fonctions de commercial dans le milieu aviaire (pour un producteur d'œufs de poules en cage 750000 poules). Donc comme ça ne passait pas, je suis allé consulter un médecin (Je n'avais pas de médecin traitant, car je pétais la santé), ce médecin m'a donné un traitement de 15 jours : (classique) antibiotique bien sûr, plus trois autres médicaments, après deux jours sans une amélioration, j'ai fini le traitement. Et 6 mois après rebelote même symptôme, même punition même résultat... Cela c'est reproduit à échéance régulière mais de plus en plus courte tous les 4 mois environ. Ce médecin m'a adressé à un pneumologue qui m'a fait faire des tests d'allergie sur le bras, il vous pique avec une quarantaine d'allergène, aucune réaction, il en a déduit que j'étais allergique au milieu aviaire et qu'il fallait que je change de métier. 

 

Bref pour faire court, j'ai changé de métier car j'ai eu peur et bien mes problèmes se sont accentués. J'ai consulté un autre médecin, un nouveau traitement pneumologues, radio des poumons, analyse de sang, scanner, "rien à signaler" (sinon que j'ai de grosses difficultés à respirer, diagnostique : cela provient de votre métier (milieu humide), j'étais gérant de restauration collective. J'ai pris le traitement, amélioration, puis rechute une fois le traitement fini. j'ai consulté 6 ou 7 médecins, 4 pneumologues, un nouveau traitement à chaque fois , j'ai vu un magnétiseur réputé 2 fois (à 200 km de mon domicil) qui m'a conseillé l'homéopathie (Api méliphicas). Rien à faire c'était de pire en pire, un ami marocain m'a conseillé du soufre, qui avait sauvé son frère. Au point ou j'en étais j'ai donc absorbé du soufre (malgré les risques) et aucun effet. Je suis retourné consulter un médecin avec un nouveau traitement et aucune amélioration. Il y a encore 20 jours, je marchais comme un petit vieux, je ne pouvais plus rien faire chez moi, on aurait dit un gros fumeur en fin de vie, toux, encombrement des poumons par du mucus... Je marchais 10 m, je devais m'assoir, sifflement... J'ai dégusté. Et j'ai cherché une solution, j'ai stoppé mon traitement qui me faisait aucun effet, et j'ai fait ma cure d'huile de ricin, depuis 3 jours ma je revis !!! "

Marc

#4

" Je jeûne pour le mois du ramadan en tant que musulmane. Quand je jeûne je suis en super forme, c'est pour vous dire, cet été sous 30 degrés, je faisais une séance d'une heure de sport avant de boire un coup, manger une datte et aller faire un footing d'une heure, et ce chaque jour.

J'ai essayé de faire un jeûne hors ramadan, j'ai réussi à le faire deux jours en buvant exclusivement de l'eau ou du thé, avant de faire une purge à l'huile de ricin. Comment dire, la première fois que j'ai fait la purge je passais littéralement ma nuit au WC à BIEN me vider des mucosités que mon corps avait accumulé, ensuite j'en ai refait une quelques mois après , j'ai passé moins de temps au toilette mdr et la dernière que j'ai faite, j'ai du aller au toilette une fois. Je me sens tellement plus légère et surtout je ne tombe plus malade ! Moi qui tombais malade assez souvent (allergie etc...). Une bonne alimentation à côté, gourmande et variée, et on se sent super bien dans ses baskets !!! "

Asma

#5

" Bonjour Adrien, grâce à vous j’ai découvert la purge de l’huile de ricin, car j'ai développé un œdème lymphatique suite à une opération d’un cancer du sein ! Je n’ai trouvé aucun "remède" pour soigner mon œdème, et depuis que je fais une purge tous les 15 jours mon œdème est en train de disparaître. Merci encore pour vos précieux conseils, je conseille la purge à tout le monde au moins une fois pour nettoyer le système lymphatique. "

Kovacs Némédi Ilona

#6

" Grâce à tes témoignages et tes réponses de naturo à naturo l'année dernière, je me suis lancée dans la purge à l'huile de ricin. D'abord une fois en juin 2018, pour l'expérience. Puis 3 fois à environ un mois d'écart en mars, avril et juin 2019 (hier). J'avais ce ressenti que de faire une purge par mois me conviendrait et ça a été une bonne idée.

Les 3 premières fois, j'ai éliminé tout un tas de petits calculs biliaires. D'une fois sur l'autre, les purges ont été de plus en plus confortables. Jusqu'à celle de juin, que j'ai faite le matin après 24h de jeûne hydrique à cause d'un refroidissement. Il faut aussi savoir que j'ai encore amélioré mon hygiène de vie depuis un mois. Déjà, j'ai complètement arrêté l'alcool car même sans en abuser, je n'ai pas envie cette année de rentrer dans le cercle des apéros alcoolisés 3 fois par semaine dès que le soleil arrive. Remplacés par des jus de légumes, que d'ailleurs je préfère ! J'ai aussi ajouté beaucoup plus de cru à mon alimentation qui était déjà pas mal du tout : jus de légumes fait maison au lieu de jus en bouteille, graines germées à tous les repas et quelques recettes crues en remplacement du cuit. Globalement le cuit est de la vapeur douce uniquement. Pour moi, ça n'était pas un gros changement mais j'ai quand même vu un gros changement dans ma santé en lien avec ce petit changement dans mon alimentation.

Enfin bref, cette 4ème purge a été hyper rapide. Je l'ai faite le matin car cet horaire me convient mieux. J'aime dormir la nuit. Les éliminations ont duré environ 4h30, très régulières avec quelques spasmes très légers (rien à voir avec les fois précédentes). Aucun calcul cette fois, au point que je me suis demandé si j'avais mis la bonne quantité d'huile de ricin. Il s'est avéré que la quantité était bonne vu tout ce que j'ai éliminé après pendant ces 4h30. Et surprise, hier soir, alors que la purge était terminée, j'ai commencé à éliminer de la plaque mucoïde ! Et en plus grande quantité ce matin. Juste comme ça, sans même avoir fait le lavement post-purge qui sera pour plus tard dans la journée. Et je me sens hyper légère, comme jamais auparavant

Je sens que c'est un des trucs qui continuait à me pourrir la santé malgré toutes ces années d'une bonne hygiène de vie. Et je sens que ça va aller beaucoup mieux maintenant J'attends de voir comment mon corps réagit dans les prochains jours pour peut-être refaire une autre purge la semaine prochaine, ou dans un mois comme j'ai fait jusqu'ici. C'est marrant car ça commençait à me gonfler de faire ces purges et j'ai de plus en plus de mal à avaler l'huile. J'en suis venue à détester le jus de pamplemousse. Mais vu l'effet, je crois que renouveler une 5ème fois est une bonne idée pour être sure d'avoir tout bien nettoyé, avant de passer à rythme plus lent de peut-être 1 ou 2 fois par an.

Enfin bref, MERCI Adrien ! Sans ton aide, je n'aurais jamais fait cette expérience et je galèrerais encore avec cette saleté de plaque mucoïde qui me pourrit la vie depuis des années. "

Sarah

#7

" J'ai fait 3 purges HDR, je m'étais minéralisée avant avec une cure durant 3 semaines où j'ai bu 1 litre de jus de légumes par jour. Après les 2 premières purges, mon eczéma important sur mes mains a été éliminé. C'est vrai que c'est une puissance efficacité. "

Christelle Berset

Suivez le feed sur instagram @juste_naturo

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube

Mentions légales  Conditions générales de vente  Politique de confidentialité