top of page

Les articles

Yoga et naturopathie, un duo complémentaire pour son bien-être.



À chaque période de sa vie, le yoga et la naturopathie apportent des solutions naturelles pouvant convenir à chacun selon ses besoins, pathologies et fonctionnement de l’organisme. Ceci allant de l'enfance, en passant par l'adolescence, à l'âge adulte, jusqu'à nos vieux jours.


L’objectif commun au yoga et à la naturopathie, disciplines complémentaires aux nombreux points communs, sera de trouver un équilibre, une harmonie, un bien-être dans son hygiène de vie, dans son mode et rythme de vie, pour le bon fonctionnement de son corps et dans ce qui nous entoure chaque jour.


Les deux ayant, par exemple, cœur à mettre l’accent sur l’approche holistique, le questionnement des causes, l’émancipation de chacun face à son bien-être et à sa santé.


On vous dévoile à travers cet article, l’intérêt d’associer le yoga et la naturopathie pour la quête d’un bien-être, de santé. Pour un retour à soi, à l’harmonie de vie.


Naturopathie et ré-harmonisation de l'être


L'hygiène de vie intervient au premier plan de ce travail de ré-harmonisation de l'être, et ce en accord avec la nature et puis sa nature en tant qu’individu unique.


II s'agit d'une méthode holistique qui résonne avec tous les plans de l'humain et en fonction de l'identité profonde de chacun donc. En ayant l’image d’une roue de guérison, on peut proposer d’intégrer une palette large et variée, d’outils utiles au retour à son équilibre (alimentation saine et vivante, exercices physiques et mouvements en conscience, travail sur le corps émotionnel, phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie, nutrithérapie, massages thérapeutiques...).


Tout comme le yoga, la naturopathie constitue une philosophie de vie qui s'inscrit dans la durée et le long terme prônant autant l’aspect préventif que curatif et dans le meilleur des cas sans être braquée contre des approches de la médecine allopathique. Redevenir acteur de sa vi(e)-talité passe parfois par de profonds bouleversements qui nous emmènent sur une belle voie d’évolution, de découverte et de réconciliation.


Le Yoga, la thérapie par le corps et l’esprit



Une discipline ancestrale


Le yoga est une discipline ancestrale venant tout droit de l’Inde ancienne. Si son origine est purement Indienne, elle est maintenant courante en Occident.


La discipline combine différentes postures appelées asanas, des étirements, relaxation et enchaînements (vinyasas) l’ensemble étant guidé par la respiration, fondement de la pratique. Les cours peuvent être suivis en groupe, individuellement, en studio ou en ligne.


Grâce à la relaxation et les postures d’allongement du corps, le yoga participe à l’amélioration de l’humeur et de l’anxiété tout en agissant sur des symptômes liés à des pathologies chroniques ou maladies de plusieurs typologies (dépression, cardiovasculaires, arthrose, troubles du comportement alimentaire, troubles digestifs, cancer, handicap, maux de dos, etc...). Les douleurs physiques et/ou mentales peuvent être soulagées par la pratique du yoga et pour certaines, peuvent même être anticipées grâce aux mouvements réguliers à travers les postures.


Le yoga est une discipline complète qui consiste à retrouver l’équilibre et à créer un environnement dans lequel la capacité naturelle du corps à guérir est optimisée. Il est bon de se souvenir que les maladies font parfois, contre notre volonté, partie de la vie mais nous avons le choix d’avancer, de ne pas nous identifier à elles, ni aux émotions engendrées.


Les 8 piliers du yoga selon Patanjali


Patanjali a rédigé des textes et écrits fondamentaux expliquant ce qu’est le Yoga et son rôle. Il le décrit comme un système reposant sur 8 piliers appelés aussi membres. Ils font partie intégrante de la pratique et sont au fondement de la discipline :

  • Les Yamas : les principes éthiques à adopter vis-à-vis des autres et de la société.

  • Les Niyamas : les principes éthiques à adopter vis-à-vis de soi-même.

  • Les Asanas correspondent aux postures.

  • Les Pranayamas : les exercices de respiration permettant la régulation du Prana, notre énergie vitale.

  • Pratyahara : le retrait des sens. Il s’agit là de réussir à se tourner vers son for intérieur.

  • Dharana : la concentration. Focaliser son attention sur un seul élément (une partie du corps, sa respiration…)

  • Dhyana : le corps et le mental sont prêts à entrer en méditation. L'instant où on est présent, simplement.

  • Samadhi : la réalisation, l’Eveil. L’état méditatif est à son plus “haut” degré.


En suivant chacune de ces huit branches, étape par étape, tout individu saura calmer les fluctuations excessives de son mental. Un mental trop actif nous ôte de la clarté et nous empêche d’accéder à la véritable vérité. Ce cheminement préconisé par Patanjali permet au mental de s’apaiser, et conduit l’individu à Samadhi : l’état de pleine réalisation de Soi et d’Éveil. Le yoga agit alors dans une approche globale et intégrative comme la naturopathie.


La pratique du Yoga


En naturopathie, l’exercice physique est le moyen idéal pour le maintien de la santé et du bien-être. Il figure au premier rang des éléments de l’hygiène de vie incontournables pour détoxifier, revitaliser, rééquilibrer, renforcer.


Le yoga, et plus traditionnellement le Hatha yoga (le plus classique dans la pratique moderne du yoga, se définit principalement par des postures statiques que l’on tient, associées à la respiration, et dans lesquelles on se ne ressent aucun inconfort. Stabilité, ancrage, équilibre sont les mots d’ordre.


Ces postures (asanas) mobilisent à la fois les muscles et les articulations mais aussi, à travers la respiration, le mental. Respiration et mental sont associés. Les postures, faites d’étirements, de torsions, flexions, enroulement agissent en profondeur sur les muscles, articulations, les organes, le système nerveux, la colonne vertébrale…Elles améliorent alors le maintien corporel mais aussi la souplesse physique et mentale, la force, l’équilibre.



Le yoga s’adapte aux capacités de chacun, à tous les âges de la vie et à toutes les morphologies.


Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de faire des postures sur la tête pour devenir un Yogi ! L’essentiel de la pratique est avant tout mentale, basée sur la respiration, l’écoute de soi et l’observation de ses pensées et gestes. Le Yoga est donc accessible à tous, même s’il convient évidemment de choisir un cours adapté à votre niveau pour ne pas se blesser. Pensez toujours qu’il est possible de ressentir un inconfort mais ça ne doit pas provoquer de douleur.


Naturopathie et Yoga : en quoi sont-elles complémentaires ?


Le yoga est lui aussi réciproquement, un outil complémentaire à la naturopathie dans le sens où cette discipline va amener du mouvement, une action du corps et de l’esprit pour se reconnecter à soi et à son être que l’on souhaite choyer, soigner, faire évoluer.


Que l’on soit un enseignant de yoga ou naturopathe, la volonté est pour chacun, d’accompagner chaque personne en recherche de bien-être ou de mieux-être, le but est d'être à l’écoute, de guider au mieux tout en respectant les attentes, les besoins, que ce soit pour (re)trouver une hygiène de vie plus harmonieuse ou pour rétablir une relation saine et apaisée avec son corps, son esprit.


Yoga et naturopathie : le traitement de la maladie


La naturopathie et le yoga accompagnent vers le bien-être, mais aussi dans la maladie et le traitement de celle-ci. La santé et la maladie sont intimement liées lorsqu’on considère le corps dans sa globalité. La maladie apparaît alors comme un vecteur, une alerte, un élément du parcours que suit le corps pour retrouver santé, intégrité et équilibre. Elle peut être considérée comme une alliée sur le chemin de ce dernier.


A l’inverse de la médecine moderne qui traite la maladie au symptôme, le yoga et la naturopathie ont un regard global, holistique et remontent à la cause. La maladie étant la conséquence d’un mal certain, il est clé de remonter à sa source en priorité et ce via des méthodes spécifiques que proposent la naturopathie et le yoga.


Ce chemin vers la guérison et le soin nous amène à explorer le parcours et le corps au global, dans son état aussi bien physique, subtil, émotionnel et spirituel.


La santé dans le corps et dans l’assiette


L’alimentation est au cœur de la naturopathie et du yoga. Elle constitue un des grands piliers pour être en bonne santé. Mais dans chacune de ces disciplines, elle ne fait pas tout à elle-seule. L’alimentation est un élément à prendre en compte en globalité, avec le rapport à l’assiette, la relation au corps, les peurs, appréhensions, croyances limitantes et modes de vie divers.


Vouloir rééquilibrer son corps, ses pensées et rechercher une harmonie et bien-être global demande d’avoir une vision élargie du fonctionnement de vie. Ainsi de manière à adapter chacune des deux pratiques au moment T, selon ses volontés, ses motivations, ses capacités, ses énergies.

Une santé dans le corps, dans l’assiette et dans la tête s’apprend et se comprend. Il ne suffit pas de reproduire des schémas généraux connus ou conseillés par tout un chacun, mais de se connaître et de se diriger vers des éléments et aliments qui sont bons pour nous, qui nous apportent plaisir, énergie, épanouissement, envie et qui nous remplissent de vie. Ces outils accompagnent la connaissance de soi, des “règles de vie” communes à tous, de son corps et de son fonctionnement de manière à adopter un mode de vie qui nous correspond uniquement et dans lequel on se sent bien, vivant et entier.


La respiration au coeur du bien-être


La respiration est vitale, elle est la nourriture de nos cellules et du sang. Elle apporte de l’oxygène et sert à rejeter le dioxyde de carbone, à faire fonctionner les organes et à créer de l’énergie et du mouvement dans le corps.


Mais sait-on réellement respirer correctement ? Nous a-t-on appris un jour à respirer de la bonne manière pour le fonctionnement optimal de l’organisme ? Il est pourtant primordial de bien respirer. Cela a des répercussions et bénéfices non négligeables. Respirer pour faire circuler l’énergie dans le corps, dans les pensées, pour les gestes et choix quotidiens.



En naturopathie comme en yoga, la respiration est un pilier et outil privilégié. Le travail du souffle (Pranayama) est un des outils de pratique du yoga. Les postures n’ont qu’un intérêt limité si elles ne sont pas accompagnées par la respiration. Associée aux postures (asanas), la respiration apporte un massage interne efficace qui participe à la bonne santé des organes, au gain de vitalité et un bien-être.


La respiration en naturopathie fait elle aussi partie des outils utilisés de manière à atteindre un état de détente du corps, et de le maintenir en équilibre (l’homéostasie).


Bien sûr, elle contribue naturellement à la bonne oxygénation du corps, mais également à l’élimination des toxines par le biais de l’expiration et le rejet de CO2. C’est le meilleur moyen de débarrasser les muscles de ses déchets et de progresser dans les postures et dans l’amélioration de sa santé. De manière générale, plus la respiration est travaillée, activée, sollicitée, plus la capacité respiratoire augmente et plus le bien-être général s’améliore.


Aussi, rappelons que le souffle a un impact significatif sur la gestion des émotions dont la base se situe au niveau du diaphragme. « Avoir le souffle coupé », « à couper le souffle » lors de situations d’étonnement, de peur, ou de colère, cela vous parle ? C’est tout là le centre de vie du corps qu’il est important de comprendre et d’apprécier.


Le retour à soi grâce au yoga et à la naturopathie


Se relaxer pour libérer l’énergie et le corps est un des piliers moteurs de chacune des deux pratiques amenées dans cet article. La naturopathie comme le yoga, permettent de poursuivre un état de détente, d’harmonie, et de relaxation totale pour apaiser autant le corps que le mental et parvenir à un bien-être général. Un retour à soi par le soi et pour le soi, c’est là la clé de chaque discipline on ne peut plus complémentaire et similaire dans les objectifs, approches et visions de l’humain et de ses besoins.


Grâce à l’utilisation des techniques de pranayama, le mental s’apaise et le stress diminue. On aboutit ainsi à la relaxation et au bien-être dont le monde moderne a tant besoin au quotidien. Les exercices de méditation, eux, invitent à la pleine conscience, laissant de côté l’agitation, le brouhaha et le stress. La faculté de concentration augmente.



Quant à l’amour, il nous donne des chances et une opportunité d’évoluer, de progresser, de se soigner et de guérir. Avancer vers le bien-être avec amour pour soi, puis ensuite pour et envers les autres autour.


De nombreuses pratiques thérapeutiques et naturelles permettent un meilleur bien-être physique et mental au quotidien. Ces méthodes alternatives et naturelles agissent en complément de la médecine classique afin de garantir une bonne santé et un état d’esprit heureux et serein à tout âge et tout au long de la vie. La naturopathie et le yoga constituent deux bons outils qui fonctionnent bien et mieux, ensemble.

 

Article écrit par Alexia Michel, professeur de yoga et fondatrice de yoga & peanut butter


Son site : ici

Son instagram : ici

Son YouTube : ici

Sa formation : ici

Transp-Small-(2000-widthx1948-height).png