0a04fb57-f0c4-43dc-ba0e-a157d9723291.jpg

Se découvrir et s'accepter : deux marches formidables pour être en bonne santé ?



Bonjour à toutes et à tous. Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas je m'appelle Adrien et je suis naturopathe. Je souhaite aujourd'hui vous parler de la Santé, avec un grand "S", tout en rondeur et tout en beauté. Et pas uniquement celle que nous trouvons dans notre hygiène de vie ou les cures, les plantes et les jeûnes, mais celle que l'on acquiert au rythme de nos émotions digérées au travers de ces deux verbes :

  • Se découvrir

  • S'accepter 


La Santé se trouve-t-elle uniquement au sein de notre corps physique ? 


Oui...Mais pas vraiment.

Non... Mais un peu quand même !


En étudiant l'art des médecines naturelles, ancestrales et traditionnelles, nous arrivons souvent à des concepts concrets et appréhendés de manière empirique depuis des centaines, voir des milliers d'années, qui définissent le corps humain de manière holistique, c'est à dire globale. Chaque tradition insistant toujours sur une énergie vitale immuable qui anime nos organes, notre cerveau, nos sens et fait réagir nos émotions, influence notre caractère et trouve sa plus belle expression dans l'harmonisation de notre corps physique qui nous informe sur la bonne marche de notre vie.


Lorsque l'on recherche la guérison, guérir passe-t-il par les sons de l'esprit ? La guérison se trouverait-elle lorsque nous sommes gais et rions ? Guérir, est-ce donc si simplement être gai et rire ?  


«La composante psychologique est un moteur puissant de la guérison» Patrick Clervoy, médecin psychiatre à Paris

L'explosion des neurosciences ces 20 dernières années et la compréhension des mécanismes de notre corps nous conforte largement à explorer et nous retrouver dans l'étude de l'Humain subtil, et plus uniquement physique. Je pense aux merveilleux travaux de Stéphane Drouet qui a mis en évidence l'importance des fascias, ce " tissu conjonctif omniprésent dans le corps humain. Il forme une matrice qui sert de support à tout l’organisme. Les fascias interpénètrent et entourent tous les organes, les muscles, les os et les fibres nerveuses ", définit le Fascia Research Group. C'est comme si nos fascias se figeaient à la suite d'émotions jamais libérées. Un figement plus un autre, et encore un autre... ET BOUM ton corps commence à parler, autrement dit à symptomatiser un processus physique qui est pourtant bien le symptôme d'un désordre subtil, émotionnel et causal ! 


Plus nous étudions, expérimentons et ressentons, et plus nous pouvons observer notre corps  comme étant la partie d'un tout inaltérable et subtil. Ici, nous convenons à quel point nos pensées, nos attitudes mentales et nos émotions, transportées chaque jour comme des bagages, légers ou lourds, influencent notre santé.  



Alors la question que je vous pose maintenant est la suivante : Sommes-nous uniquement un corps physique et c'est tout ?



Ma réponse est un non magistral, pensif et admiratif, de la biologie humaine s'imbriquant à notre sphère physique et certaines parties plus émotionnelles, voir spirituelles, de notre enveloppe charnelle. Les énergéticiens et magnétiseurs travaillent-ils sur nos dimensions physiques ? Non, non et non ils "jouent" sur un terrain biologiquement vivant et physiquement invisible qui se répercute en nous par effet de résonance ... :) !  


Comment expliquer que de grosses maladies se déclarent à la suite de chocs émotionnels violents, traumatiques et impactants ?


Comment expliquer les guérisons "miraculeuses" subitement à la suite de gros lâcher-prise, d'acceptation et de libération, de stases d'émotions tremblantes, qui balbutient non plus désormais mais explosent en torrent et libèrent l'esprit de ses entraves ? 


Beaucoup ont étudié, cherché, recherché et expérimenté, ce que je touche du doigt dans cet article.


Dans un entretien pour Micros Magazine de juin 2018, Friedrich Stiefel, chef du service de psychiatrie de liaison au CHUV, à Lausanne dit :


"On sait aujourd’hui que le psychisme a une certaine influence, que le corps n’est pas qu’une entité biologique, mais plutôt un roc poreux, affecté par plusieurs facteurs, comme la pensée, l’entourage ou le regard d’autrui"

Pour aller plus loin, je pense au travaux/ ouvrages suivants :

  • "L'impact des émotions sur l'ADN" de la biochimiste Nathalie Zammatteo

  • "La respiration holotropique, aux sources de la guérison, les états modifiés de conscience" du docteur en médecine Patrick Baudin

  • "La guérison intérieure, un sens à la souffrance " du docteur en sciences de l'éducation et thérapeute Colette Portelance

  • "Pouvoir de l'esprit et guérison du cancer" de Philippe Massabot 

  • "Les pouvoirs de l'esprit sur le corps" du médecin psychiatre Patrick Clervoy

Plus nous avançons dans l'étude des traditions et plus nous pouvons observer à quel point nos émotions impactent notre vie et notre santé.


Nous pouvons lire sur passeportsanté.net


" Selon l’association médicale américaine,75% des problèmes de santé sont causés par nos émotions. On entend par exemple souvent dire que le stress est l’ennemi n°1 de la santé. Mais il existe aussi d’autres émotions primaires négatives comme la colère, la tristesse, la solitude, l’ennui, la culpabilité et l’inadéquation qui peuvent nous atteindre moralement. Il faut donc lutter chaque jour afin qu’elles n’aient pas de conséquences néfastes sur notre santé. "

Nous n'avons peut-être pas besoin de lutter. Lutter, cela fatigue :) ! En revanche, nous pouvons regarder en nous, nous observer, nous accepter, nous aimer tel que nous sommes et communiquer avec nos différentes parties afin de venir lâcher-prise sur ce qui nous touche le plus.


Se découvrir


Ces dernières années, on va dire ces 5 dernières années, j'ai commencé un processus de destruction positive de mes barrières et d'observation progressive, puis d'acceptation, de mes peurs. Couche par couche, je me suis découvert une carapace presque inaudible, égotique et insensible. J'étais devenu insensible à la vie à force de m'être réfugié dans les arpents couloirs de mes egos protecteurs. Nos peurs ne sont-elles justement pas les murs protecteurs de notre vie, lorsqu'une situation fait jaillir traumas, angoisses et incertitudes ? La peur n'est, à mon sens, pas une faiblesse mais une force, nos faiblesses ne sont pas à haïr mais à aimer. Elles sont nos sensibles relations à la vie. 



Lorsque vient la souffrance dans l'état de maladie, nous cherchons à aller mieux. Quoi de plus humain ? C'est cette recherche qui me poussa à franchir les portes du développement personnel, en parallèle de ceux de la naturopathie, de l'accueil de mes émotions au regard plus juste, honnête et amoureux, que je me porte désormais à moi-même.  


Une fois cerné un peu plus la personne que je suis sans les fioritures de mon mental égotique qui met en mouvement mes peurs quand la nécessité mentale "l'oblige", j'ai pu commencer à communiquer avec moi-même. Communiquer sur mes doutes, mes angoisses, mes peurs et mes traumatismes. 


Il est toujours plus facile de se raconter de belles histoires lisses et indolores et de mettre au placard la réalité, parfois brutale et dure, de ses expériences passées OU présentes.


Il était temps pour moi de guérir, et plus je communiquais avec moi-même plus mon corps se libérait, incroyable ?! Non, pas vraiment, il est temps d'observer notre corps, non plus avec des lunettes matérialistes mais holistiques, non plus avec un regard anti-symptomatique mais causalique.


S'accepter 


Il est bien plus facile de s'accepter VRAIMENT, mais vraiment quoi, lorsque nous choisissons de lâcher-prise sur nos peurs, nos "erreurs", nos "faiblesses", et regarder au fond de nous la personne merveilleuse que nous sommes. Tout cela passe par notre découverte subtile et amourachée de TOUTES nos parties, de toutes nos incohérences, nos fragilités formidables qui font que nous sommes cet humain incroyable !


J'ai commencé à m'accepter quand j'ai commencé à m'aimer, j'ai commencé à guérir physiquement quand j'ai commencé à lâcher-prise... pour le reste suite dans les prochains posts !


Article écrit par Adrien Ruet , naturopathe et fondateur de Juste Naturo;


Son facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO 

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube