Naturopathie : définition, statut, techniques et objectifs de cette médecine naturelle



Coucou tout le monde, je m'appelle Adrien Ruet, je suis le fondateur de Juste Naturo, praticien naturopathe et formateur en école de naturopathie.


Je suis de la jeune génération, celle qui bénéficie de l'énorme travail de vulgarisation et de visibilité de ses ainés qui ont beaucoup oeuvré afin de rendre la naturopathie accessible au plus large public possible !


Aujourd'hui, il y'a plus de praticiens naturopathes que de médecins généralistes à Paris. Les magazines parlent de nous, la tv parle de nous, les pouvoirs publics se penchent de plus en plus sur le cas de cette médecine naturelle merveilleuse à bien des égards... Bref, aujourd'hui on s'intéresse à nous :) !


La naturopathie, c'est l'avenir des médecines intégratives qui voient le corps dans son ensemble et qui l'accompagnent sur les différentes sphères de l'être : physique, émotionnelle, mentale et spirituelle...

Petit tour d'horizon !


Qui est le naturopathe ?


Le naturopathe n'est ni un médecin, ni un spécialiste, c'est un accompagnant de la santé de manière holistique, du grec "Holos" signifiant "entier". Le naturopathe ne guérit pas, il n'est pas magicien, mais il accompagne vers la guérison... Nuance, BOUM ;) !


La naturopathie est une médecine non conventionnelle et naturelle, non matérialiste mais vitaliste, non anti-symptomatique mais causaliste, non randomisée (quoi que) mais issue de l'empirisme (c'est à dire l'observation), qui s'individualise en fonction de la personne et non de la maladie... Dans la recherche des causes des causes des causes, selon le fameux dicton d'Hippocrate.


C'est toute une histoire la Naturopathie, et même si elle n'est pas officiellement encore reconnue en France, nos voisins européens n'ont pas attendu pour la légiférer et lui donner poids et mesure. Ainsi en Allemagne, nous retrouvons médecins et naturopathes travaillant main dans la main. Le heilpraktiker est reconnu et n'est pas sujet à caution. Ses études sont solides, les médecines naturelles revêtent une très bonne image chez nos voisins européens.


Dans le pays de Pasteur, les choses se passent différemment. La naturopathie est tolérée, le praticien naturopathe ne peut cependant poser de diagnostique ou établir d'ordonnance... Nous, on établie un bilan de vitalité (l'énergie vitale, cet outil de kiffe du naturopathe ^^) et on propose une hygiène de vie qui soutient et améliore la santé en fonction des forces et faiblesses de l'organisme, de ses capacités et besoins primordiaux. Point ?


Non non pas "point", cela nous laisse quand même assez de liberté pour faire du bon boulot et aider notre prochain !


Le naturopathe est un éducateur de santé, son objectif ultime est de donner autonomie et accès à ses "clients" dans la gestion de leur santé et maladie. Malheureusement, je dois écrire "client", car en France le naturopathe n'a pas le droit de dire "patient" terme réservé au corps médical officiel... Mais à mon avis, plus pour longtemps, héhé !


Et puis "client", bordel de m****, ce n'est pas rendre justice aux personnes qui viennent nous consulter, des patients qui recherchent avant tout la santé.


Aider son prochain, la naturopathie : une corporation altruiste ?



C'est la base, l'objectif de la naturopathie est de mettre la lumière sur des aspects de notre vie qui nous empêchent d'accéder à la pleine santé, que cela soit dans notre hygiène de vie, notre environnement ou la gestion de notre émotionnel. Cette mise en lumière est douce et surtout pédagogique. On va au rythme de notre patient (oups :)), on écoute et on conseille, on explique et on décortique les symptômes, remontant assez loin jusqu'au point d'origine. Nous constatons alors que la maladie est bien souvent "le mal a dit". Notre corps émotionnel et notre corps physique, ensemble, ne font qu'un.


Les rendez-vous expédiés en 20 minutes chez le médecin généraliste ne sont pas l'apanage du naturopathe. Généralement, la consultation dure entre une heure et deux heures. Le naturopathe prend le temps d'expliquer ce qu'il voit et aussi ce qu'il met en place. La naturopathie, c'est l'art d'apporter de la douceur et de la joie, de la candeur et de la couleur, au travers d'un échange nourri entre l'accompagnant et l'accompagné, jusqu'à la mise en place d'un protocole de santé en "hygiène vitale".


On ne cherche pas à vendre quoi que cela soit, notre objectif avant tout est de rendre autonomie sans béquille, de rendre liberté avec bienveillance et lucidité ! Le naturopathe n'est pas un magicien, c'est plutôt un accompagnant attentif qui adore travailler avec d'autres professionnels de la santé : médecins spécialistes, acupuncteurs, ostéopathes, psycho-énergéticiens, masseurs, herboristes, shamans... Et il sait aussi reconnaitre ses limites.


En tant que naturopathe, je sais que nous pouvons gérer des cancers naturellement quand pour d'autres nous serons impuissants. Je conseille vivement le dernier documentaire sorti fin 2020 (nom : Vivante) du réalisateur Alexandre Ferrini, où plusieurs exemples très probants sont expliqués (à voir ici). Je sais que nous pouvons accompagner vers la guérison un certain nombre de maladies digestives dites aujourd'hui "incurables" d'après la médecine officielle. Et je sais aussi que la médecine moderne est merveilleuse sur bien des aspects, qu'elle sauve des milliers de vies/jour et que naturopathes et médecins auraient tout à gagner à travailler ensemble, de manière collaborative et intégrative, comme cela est le cas dans d'autres pays.


Si vous allez voir un naturopathe qui vous fournit une liste de compléments alimentaires long comme le bras avec codes d'affiliation ou de réduction... Il s'est trompé de métier, il n'est pas naturopathe mais dealer de bonnes affaires... Avant-tout pour lui :) !


Les 10 techniques du naturopathe



La naturopathie repose sur 10 techniques naturelles de santé qui ont pour objectif d'équilibrer le corps, les liquides, les organes et répartir l'énergie vitale, surtout là où l'organisme en a le plus besoin ! Les plantes, et donc les compléments alimentaires, font partie de l'équation certes mais ne représentent qu'une partie de celle-ci. Le naturopathe sait faire le pont de "soma" entre l'esprit et le corps, les organes qui parlent, les symptômes qui expriment des dissonances marquées et inscrites dans notre psyché, notre rapport au vivant, notre vie et à nos idéaux réalisés, cachés, inconscients ou inexploités.


Il existe 3 familles de techniques dites majeures :

  • Alimentation et diététique

  • Activité physique

  • Gestion émotionnel/mental /

Les autres techniques sont dites mineures :

  • Phytothérapie et aromathérapie

  • Hydrothérapie

  • Magnétisme

  • Pneumologie (la respiration)

  • L'actinologie (la lumière)

  • Les massages

  • La réflexologie

Le naturopathe va proposer, à la fin de la consultation, une hygiène de vie "responsable et cohérente" qui a pour objectif de soutenir l'énergie vitale, et de la mobiliser, dans le but de "revitaliser" ou "d'éliminer", en utilisant les techniques de manière coercitive et globale. Le naturopathe n'est pas un spécialiste. Il peut se spécialiser en iridologie, massage ou toutes techniques qu'il adore, mais généralement, on se sert des outils ensemble.

Article écrit par Adrien Ruet, praticien naturopathe, fondateur et directeur de publication de Juste Naturo & formateur en école de naturopathie.


Son Facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

776 vues

LES PROGRAMMES EN LIGNE DE JUSTE NATURO

Les vidéos YouTube

Témoignages de consultation

( + de 60 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee