Manger des cochonneries, est-ce que c'est bon pour la santé ?

Mis à jour : févr. 10



Quand on étudie la naturopathie ou lorsque l'on s'intéresse à sa santé, pour la maintenir ou l'améliorer, vient toujours la question de la nourriture, dans sa quantité (la diététique) et sa qualité (la nutrition). Cela nous amène à découvrir "les régimes" miracles ou follement attrayants, jusqu'à ce qu'ils révèlent leur(s) limite(s).


Aujourd'hui, cher lecteur, j'ai envie de te parler de cochonnerie, de sucrerie, de malbouffe, bref d'une alimentation de base non physiologique et pourvoyeuse en déchets exogènes et métaboliques, mais "huuummmm" bonne pour le moral et bonne au goût... Bref, je te parle d'une alimentation de bénitier, qui fait péter nos papilles gustatives et qui nous fait saliver !


Bienvenue dans l'univers de la naturopathie holistique, celle qui s'affranchie des dogmes, des illusions et des morbides rigidités ennuyantes et frustrantes !


Pour rappel : "holistique" veut dire "global, du grec holos signifiant "entier".


Dans quelle mesure pouvons-nous utiliser la diététique et la nutrition pour gérer notre santé ?


En naturopathie, nous ne proposons guère de régime, mais travaillons plutôt sur des règles de base, venant toucher nos forces et faiblesses, pour les soutenir et les renforcer. Nous pouvons rapidement constater qu'améliorer son alimentation, ou "jouer" sur la diététique, soulage et améliore la santé de manière globale et le niveau d'énergie.


Par exemple :


- le jeûne de 24h00 (lire l'article)

- la monodiète (lire l'article)

- le frugivorisme (lire l'article)

- la règle des 3 V : végétal, vrai, varié (lire l'article)

- les bonnes associations alimentaires (lire l'article)

- le jeûne à l'eau (lire l'article)

- le jeûne sec (lire l'article)

- etc...


Tous ces outils, je les trouve formidable ! J'adore manger des fruits ou jeûner sec de manière intermittente. J'adore savoir respecter mes limites quand je le sens au travers des bonnes associations alimentaires... Bon, je ne vous cache pas que les monodiètes m'ennuient un peu, même si je reconnais leur efficacité !


Pourtant, si ces outils sont utilisés trop longtemps, dépassant nos capacités d'adaptation ou de revitalisation, les carences morbides issues peuvent entrainer un effet contraire. Le corps souffre à nouveau, les symptômes reviennent !


De même, ces outils sont bons et améliorent la santé si ils sont utilisés intelligemment. Et là, je vais faire mon naturopathe holistique relou et moralisateur (héhé j'adore ca).


Ces outils fonctionnent uniquement si on les incurve dans :

  1. le cadre d'une cure (cela veut dire sur une durée limitée)

  2. les possibilités qu'offre notre environnement (par exemple l'hiver ou l'été)

  3. nos forces et faiblesses organiques (par exemple un foie fragile de naissance)

  4. notre niveau d'énergie vitale (lire l'article)

  5. le plaisir qu'on éprouve à les utiliser

Et je crois que ce dernier point est fondamental, nous y reviendrons.


Pourquoi des personnes qui semblent suivre toutes les règles de l'hygiénisme à la lettre ne sont-elles pas en bonne santé tandis que d'autres se font plaisir et pètent le feu ?


Bien sûr l'hérédité joue son rôle, également notre environnement, notre tempérament... Mais pourquoi certaines personnes guérissent-elles alors sans passer par la case "alimentation saine", avec tout ce que cela comporte ?


J'ai envie de vous parler de fluidité !


Mais qu'est-ce donc que la fluidité dans la santé ?



C'est le contraire de la rigidité. c'est à dire que lorsque nous utilisons des outils naturo, que cela soit le jeûne, une cure détox, l'hydrothérapie, les plantes, etc... L'outil fera son office si il est accompagné par notre énergie. Et je crois que c'est pour cela que même la meilleure des stratégies parfois ne fonctionne pas, lorsque l'énergie n'y est pas.


C'est ca la différence : quand il y'a rigidité (consciente ou non), l'énergie ne circule pas, le corps se flétrit et il ne tient pas !


Fluiditer versus frustration ?


Combien de fois ai-je en consultation des personnes qui essayent de tout bien faire, et pourtant sans grand résultat ?


Car cela ne fait pas vibrer l'être, cela ne fait pas vibrer le corps et l'âme ! Ici, nous nous rapprochons du discours des naturopathes holistiques, qui comprennent le corps dans son ensemble (le corps physique et toutes ses dimensions subtiles) !


Oui, nous sommes des êtres physiques, faits de chair et d'os, de sang et de lymphe, de cellules et de peau... Et pourtant, nous sommes tout autant des êtres émotionnels et spirituels !


Ceci est valable avec tous les outils que le naturopathe est susceptible de proposer en consultation.


Si un outil est utilisé, individuellement ou dans une cure, et qu'il entraine des frustrations par rigidité, nous ne pouvons espérer dans ces conditions améliorer la santé !


BIM, BAM & BOUM !



Alors faisions-nous plaisir !


Faisons-nous saliver, vivons. Nous sommes venus ici pour vivre, pour expérimenter et aussi prendre beaucoup de plaisir !


Je ne me fais pas le chantre de la malbouffe ou de la destruction de notre santé par une hygiène de vie irresponsable, de mauvaise qualité et pollueuse, mais aujourd'hui je te propose de te lâcher la grappe et te faire plaisir !


L'alimentation est la base de notre santé, je ne remets pas cela en doute. Bien sûr que sa qualité, sa provenance, sa fraicheur et ses couleurs, sont importantes à notre santé. Mais notre alimentation en représente à peine 10%. C'est la première marche, avec d'autres facteurs, mais ce n'est pas tout !


Le plaisir que l'on prend est peut-être tout aussi important que la qualité de nos aliments !

Ainsi-donc, je suis un praticien naturopathe responsable.


Oui je jeûne, oui je pratique des purges ou des cures si j'en ressens le besoin profond. Oui, il m'arrive de manger peu de viandes sur de longues périodes, oui il m'arrive de manger beaucoup de crus... Et puis, aujourd'hui en bonne santé, il m'arrive de fumer, de boire du bon vin, de manger du Nutella, du fromage, d'aller à macdo, de boire du Fanta, de kiffer mes beignets et mes croissants, mon pain blanc et ma charcuterie... et tout le reste !


Aujourd'hui, j'ai découvert que ma santé était un équilibre entre les besoins de mon organisme et de mon émotionnel, entre ce qui soutient mon corps physique et ce qui fait kiffer mes corps émotionnels et outils !


Oui, j'accompagne aujourd'hui vers la santé des personnes atteintes de crohn, rch ou toutes joyeusetés digestives, en proposant une vision holistique de l'alimentation... Visiblement cela marche, visiblement la santé, c'est aussi s'éclater, aussi bien le bide que dans nos actions de tous les jours !


Gros bisous !

Article écrit par Adrien Ruet, praticien naturopathe, fondateur et directeur de publication de Juste Naturo & formateur en école de naturopathie.


Son Facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

LES PROGRAMMES EN LIGNE DE JUSTE NATURO

Les vidéos YouTube

Témoignages de consultation

( + de 60 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee