top of page

Les articles

Les bienfaits du thym sur le système immunitaire, les cellules et la digestion

Dernière mise à jour : 28 sept. 2022


Du grec "Thymos" qui veut dire fumée, ou parfum, ou encore de l'égyptien "Tham", le thym (ou "farigoule"), un sous-arbrisseau qui peut atteindre 40 cm de haut, est un antioxydant incontournable de notre pharmacopée française dont on recense pas moins de 300 espèces.


Histoire du thym


Le thym est utilisé dans le pourtour de la Méditerranée depuis plus de 5000 ans. On utilise cet aromate facilement en cuisine pour agrémenter les sauces et les bouillons.


La légende l'associe à la très belle Hélène, de la guerre de Troie. Le thym serait, dit-on, né de ses larmes.



On l'utilisait chez les étrusques et les égyptiens comme outil de processus d'embaumement pour donner une odeur agréable aux morts. Thym de Thymus qui veut dire parfumer. Les romains l'utilisaient en cosmétique, les grecs en brulaient pour leurs Dieux et pour chasser les mauvais esprits. Également utilisé dans les épidémies de peste au moyen-âge. 


Globalement, on l'utilisait partout pour "purifier" l'air.


Quels bienfaits en interne ?


La plante est riche en :

- tanins,

- flavanoîdes,

- triterpènes

- phénols,

- géraniol,

- linalol,

- carvacrol

- thymol


a. Intéressant sur les maladies respiratoires et de la sphère o.r.l.


On va l'utiliser pour les toux, car il possède une action sédative, anti-inflammatoire et antispasmodique, et pour les pathologies inflammatoires en "ite" de la sphère respiratoire (bronchite (1), laryngite, sinusite...) et les maladies virales (2) (comme la grippe) par son action anti-microbienne(3).


Hildegarde de Bingen la proposait déjà pour le traitement des détresses respiratoires !



Le thymol (qui lui donne son odeur caractéristique) lui confère une action anti-microbienne, anti-fongique et anti-bactérienne, en attaquant les parois des cellules bactériennes et des champignons.


La carvacrol (un phénol monoterpénoïde) est un formidable anti-infectieux et un expectorant (4), il éclaircit les glaires, miam.


C'est vraiment une panacée et un puissant allié du système immunitaire !


b. Un super anti-oxydant !


Les flavonoïdes (polyphénols (5) comme la lutéine) que contient le thym (une des fines herbes les plus riches en anti-oxydants que l'on peut consommer) agissent sur la protection des cellules en limitant l'action des radicaux libres (molécules instables d'oxygènes produites en excès par nos cellules sous l'effet d'un stress) (6) (7) .


L'adage de nos anciens disait que nous pouvons trouver dans un rayon de 15 km autour de nous de quoi nous soigner. Le thym répond à cet adage, il est vraiment génial !



c. Le thym : un formidable soutien de la digestion


On va l'utiliser par exemple dans le cadre de dyspepsie (digestion longue, difficile) car il vient stimuler l'appétit. Il est antispasmodique (10) et vient donc soulager les douleurs digestives (ballonnements, crampes intestinales, aérophagie). On va pouvoir l'utiliser dans le cadre de diarrhées, intoxication alimentaire par son action anti-septique (8 : ici source d'action via le thymol)... C'est un anti-parasitaire (9 : ici source sur la toxoplasmose du rat) intéressant à utiliser.



 

Sources :

  1. Kemmerich et al. Efficacy and Tolerability of a Fluid Extract Combination of Thyme Herb and Ivy Leaves and Matched Placebo in Adults Suffering From Acute Bronchitis With Productive Cough. A Prospective, Double-Blind, Placebo-Controlled Clinical Trial. Arzneimittelforschung. 2006.

  2. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17091431/

  3. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S095671350700151X

  4. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-community-herbal-monograph-thymus-vulgaris-l-thymus-zygis-l-herba_en.pdf

  5. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18656929/

  6. https://europepmc.org/article/AGR/IND500593086

  7. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30503789/

  8. Van Noten et al. Effects of Thymol and Thymol α-D-Glucopyranoside on Intestinal Function and Microbiota of Weaned Pigs. Animals (Basel). 2020

  9. https://www.researchgate.net/publication/333056734_THERAPEUTIC_EFFICACY_OF_THYMUS_VULGARIS_AND_MYRISTICA_FRAGRANCE_HOUTT_NUTMEG_ETHANOLIC_EXTRACTAGAINST_TOXOPLASMOSIS_IN_MURINE_MODEL

  10. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18855214/

 

Article écrit par Adrien Ruet, praticien naturopathe et formateur et fondateur de juste naturo.


Son facebook : Juste Naturo

Son Instagram : juste_naturo

Son youtube : JUSTE NATURO

2 980 vues

Comments


HD_FOND-TRANSPARENT_LOGO-JUST-NATURO-NOUVEAU-(3).png

Praticien naturopathe

ADRIEN RUET

bottom of page