Comment guérir d'une verrue naturellement ?

Mis à jour : janv 14





Je vais vous donner mes conseils naturels pour vous débarrasser de ces vilaines petites verrues qui peuvent pousser un peu partout, même si en général elles sont plus situées sur les pieds et les mains et peuvent à la longue devenir douloureuses en envahissantes !


Tout d'abord, si nous commencions par nous intéresser à ce que veut dire émotionnellement une verrue ?


Ci dessous un extrait du livre de Jacques Martel dans son dictionnaire des malaises et des maladies :


" Cette masse est l’accumulation de barrières que je dresse sur ma route. Des barrières de peines, de rancœurs, liées à certains côtés de moi que je juge laids et détestables, provoquant un sentiment de culpabilité. J’ai honte de qui je suis. Je rejette ma sensibilité et ma spontanéité. Je me sens donc rejeté et incompris par les autres."

 

Il continue en disant :


" Si c’est par mon père, la verrue apparaît habituellement aux mains et si c’est par ma mère, souvent elle sera localisée aux pieds. À ce niveau, elle peut correspondre à une situation impliquant mes racines, ma patrie ou ma famille. La verrue peut aussi apparaître sur un membre particulier quand j’ai fait un geste que je regrette (par exemple à l’intérieur de la main). (...) Si j’ai par exemple des verrues sur le dos de mes mains, je me juge très sévèrement par rapport à mon écriture et à celle des autres ou un travail manuel. J’ai l’impression que « ma main ne fait pas aussi bien que le professeur » et je me dévalorise à cause de cela. L’apparition de verrues vient combler un vide affectif. Je considère que je ne mérite pas mieux que cette chose laide et je me punis de cette façon. Si je crois être laid, mon corps deviendra laid, c’est simplement le reflet de mes attitudes intérieures. Je recherche la reconnaissance et j’ai tendance à mettre « la charrue devant les boeufs ».

Ces verrues contiennent toute ma créativité et mon émotivité refoulées et qui ne demandent qu’à s’exprimer.

Je rumine sans cesse les mêmes pensées. J’ai peur de la solitude et de la mort. Dans le dos, cela concerne le passé, le côté de mon corps, le présent et le devant du corps, le futur. Au visage, il s’agit d’une situation où mon estime de moi est bafouée. Un virus étant à l’origine de cette verrue, je dois me demander si je me sens attaqué, envahi par quelqu'un ou quelque chose qui exerce un pouvoir sur moi. Je suis dégoûté de m’être « fait avoir » comme cela. Je me sens rongé en dedans. En acceptant ce que je suis, un être digne d'amour, je n’ai plus besoin de verrues pour me le rappeler et elles disparaissent. Je laisse émerger mon être véritable. Ma créativité s’exprime librement."


Cela vous parle t'il ? Que cela soit pour les verrues mais aussi pour tout types de pathologies, il faut savoir que l'émotionnel a une très grande importance dans l'expression des symptômes que le corps exprime ... Alors vraiment écoutez vous et prenez soin de vous.


La verrue est une infection virale de la peau, c'est à dire qu'elle fait suite à une attaque microbienne. En général, elles apparaissent sur des personnes ayant un terrain surchargé en acide, déminéralisées et plutôt nerveuses.

Comment faire pour accompagner la guérison de verrues ? 


L'alimentation




Il faudra veiller à limiter les aliments acidifiants : tels que les viandes rouges, les céréales blanches et à gluten, le café, thé, alcool, tabac, les charcuteries, le chocolat, les lentilles, haricot blanc, sucre blanc, sucreries, plats préparés, produits raffinés, dénaturés ou trop cuits, les pâtes blanches, le pain blanc... Bref tout ce qui demande un effort de digestion important à l'organisme avec une accumulation de déchets à la clef qui entrainent encrassement puis congestion des liquides organiques (humeurs) et des organes émonctoires.


Privilégier le fait maison, les producteurs locaux, les produits de saison, le bon sens ...


Il faudra augmenter sa ration de fruits et légumes frais, de saison, biologiques et les manger crus ou cuits à la vapeur douce pour en préserver les minéraux.


Il faudra veiller à bien mâcher les aliments pour en absorber tous les nutriments... Mâcher c'est la vie ! 


Boire un jus de légumes frais par jour, le matin de préférence, pour faire le plein de vitalité, d'enzymes, de minéraux, vitamines...et cela de manière très assimilable afin d'apporter à l'organisme des outils de revitalisation.  


Gestion du stress et exercices physique




L'activité physique est bonne et ses bienfaits ne sont plus à démontrer sur les plans que sont le physique et le psychologique. Lorsque l'on a une verrue, il peut être important de choisir une activité qui nous aide à nous réconcilier avec nous même, à augmenter notre estime de soi, voir à apprendre à nous aimer à aimer notre corps. Alors choisissons celui qui nous plait : marche, vélo, natation, danse, pétanque, course à pied, yoga... le principal c'est qu'il nous fasse du bien. La règle de 30 min par jour ou 3 séances d’une heure par semaine sera conseillée.


Pourquoi ne pas vous laisser enchanter et laisser parler votre créativité pour vous réconcilier avec vous même ? Il y a forcément une activité qui vous plait que vous avez déjà testée ou que vous souhaitez tester sans jamais avoir osé alors il est grand temps : chant, danse, écriture, photo, peinture, coloriage, jardinage ……. Dès que vous le pouvez, aller marcher dans la nature et pieds nus si possible : meilleur anti-stress naturel, l'eau de mer aussi profitez en si vous pouvez.


Pourquoi de pas essayer la respiration abdominale 10 minutes par jour ou la cohérence cardiaque ?

Si vous sentez que vous avez besoin d'aide n’hésitez pas à prendre rendez vous avec quelqu'un qui fait des soins énergétiques REIKI ou LAHOCHI, mais aussi un art thérapeute, un psychologue, un sophrologue, acupuncteur...


Biothérapie


Faire une cure d'argile verte reminéralisante, surtout aux changements de saison en automne ou au printemps.


Pour reminéraliser son organisme, il y a aussi : le Lithothamne, l'ortie piquante, la criste marine, la prêle, la spiruline, le fucus..

.

- Teinture mère de Thuya : 2 fois par jour imbiber un coton tige et masser la verrue directement.

- Propolis en crème ou goutte à appliquer directement sur la verrue aussi.


Homéopathie : Thuya 7 ch prendre 5 granules à jeun une fois par jour durant 1 mois et ensuite espace à une fois par semaine durant encore 2 mois.


Gemmothérapie : bourgeon de vigne et/ou de figuier durant 2 à 3 mois.


Aromathérapie : faire des bains de pieds un par semaine avec sel d’Epsom plus huile essentielle de citron, lavande, géranium ou directement sur la verrue l'huile essentielle de citron.


La chélidoine est aussi un très bon traitement, après ce bain de pieds on peut mettre 1 goutte d’HE sur la verrue, très efficace.


Faire des cataplasmes d'oignon aussi peut être un bon traitement.


Prenez soin de vous, aimez vous c'est important !

Article écrit par Mélanie Page, naturopathe et iridologue, elle est également rédactrice chez Juste Naturo


Son site : https://www.melanie-page.com

Son instagram : https://www.instagram.com/melpagenaturo/

Son facebook : https://www.facebook.com/melaniepagenaturo

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @juste_naturo

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube