Auto-massage et acupression

Mis à jour : janv 15


« Mieux vaut prévenir que guérir »

Ce vieux proverbe d’origine latine ou chinoise, personne n’arrive à se mettre d’accord, résume toute la philosophie des médecines traditionnelles. Le mal peut être contré par des soins comme les massages.


Dans notre société le massage est considéré comme un luxe, un soin esthétique mais à l’origine il s’agissait de bien plus que ça.


Il y a 6000 ans le massage ayurvedique était pratiqué permettant de soigner des dérèglement hormonaux, des dépression, des infections.


Partout dans le monde, le massage était pratiqué comme soin, que ce soit en Afrique pour renforcer les nourrissons, en Asie pour activer le système lymphatique, chaque technique était une solution pour anticiper un mal évitable.


Aujourd’hui ces massages peuvent être retrouver chez des miné, ostéopathes et différents professionnels de la santé conventionnelle mais ils ne sont pas souvent pris en charge ou prescrit une fois que le corps est vraiment affaiblis.


Donc, pour reprendre le contrôle de son bien-être je vous propose quelques méthodes simples d’auto massage, à pratiquer chez soi pour éviter les migraines, sinusites, infections du conduit auditif et autres désagréments de l’automne/hiver.


Que ce soit d’un point de vue « rationnel » ou énergétique ces technique sont très efficaces si vous les intégrez dans votre rituel du matin.


Par exemple en se lavant le visage, ou en appliquant un soin avant de se coucher ou au réveil.


D’un point de vu énergétique


Selon la médecine orientale, l’énergie circule dans notre corps suivant des méridiens. Ces méridiens peuvent être associés aux principaux vaisseaux de notre corps.



Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture se base sur la carte corporelle (ci-dessus) pour soulager maux, migraine, dépression.


Toutes personnes ayant déjà expérimentées l’acupuncture peuvent en témoigner. Les sensations les plus intenses réveillées ne viennent pas à la pause de l’aiguille. C’est au fur et à mesure de la séance que l’on sent quelque choses se déclencher en nous, une sensation agréable ou désagréable, comme si quelque chose venait à se débloquer.


Beaucoup seront soulagé.e.s d’apprendre que l’on peut agir sur ses méridiens sans aiguilles grâce à l’acupression.


Point de vu pratique


C’est en exerçant une pression, une friction sur la zone à soulager, en effectuant des mouvements lents et circulaires que l’on peut pratiquer cette science dérivée de l’acupuncture sous forme d’auto-massage.


L’auto massage souvent associé à des volontés esthétiques, pour repulper la peau et agir comme anti-ride naturel, peut aussi soigner des maux de tête récurant, une sinusite et s’exercer lorsqu’on souhaite prendre soin de soi.


C’est une méthode rapide et efficace après une longue journée ou pour la commencer.


Pour une initiation, l’auto-massage peut être la solution idéale car seul matériel dont vous devrez vous munir seront vos doigts de fée et magicien.


Pour cette séance de découverte, on se concentrera sur le visage.


Quelques recommandations avant de se lancer


Utilisé une huile ou de l’eau pour facilité les mouvements.

Le plus important est d’écouter son corps. Si un mouvement ne vous convient pas, arrêtez.

La pression sur chaque points dure entre 15 à 30 secondes.

Les gestes sont à répéter 5 fois maximum pendant une séance.


L’auto-massage facial


Placer vos pouces au niveaux des tempes, appuyez vos doigts (le majeur et l’annulaire) au niveau ou le nez se rétrécie (sinus ethmoïde) et faites les remonter progressivement le long de vos sourcils jusqu’à arriver aux tempes (en passant par les sinus frontals). Vous pouvez recommencer en faisant le chemin inverse.


Ce schéma permet de comprendre ou sont les points de pression intéressants pour débuter.


Des sinus en bonnes santés permettre d’éviter beaucoup de maladies chroniques.


Se masser régulièrement avec l’index et le majeur de chaque côté du nez (sinus maxillaire) permet d’évacuer le mucus accumulé.


Une autre méthode est de placer vos doigts au niveau de votre front et de la racine des cheveux, de les faire glisser, en passant par les tempes jusqu’à votre gorge au niveaux des amygdales. Puis laissez vos doigts poursuivre leur chemin jusqu’à la racine des cheveux sur la nuque. N’oubliez pas d’appuyer un peu plus fort arrivé au niveau de la nuque, dépendant de vos sensations.


N’hésitez pas à agrémenter mouvement de massage crânien pour parfaire la détente.

Article écrit par Louise Guenot, professeure de yoga et conseillère environnementale, rédactrice chez Juste naturo et aventurière de la vie !


Son youtube : https://www.youtube.com/playlist?list=PLwb6Bsq1ahYi8wlUcXgIbEnf_RB7-oBO-

Son instagram : https://www.instagram.com/loumgm/

Son site : https://louiseguenot.wixsite.com/heyloumgm

373 vues

Témoignages de consultation

( + de 80 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @juste_naturo

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube