7 catégories d'aliments que notre corps ne kiffe pas et qui le rendent malade !

Mis à jour : mars 22



Vous arrive-t-il de vous sentir perdu face à tous les conseils qu’on entend sur l’alimentation ?


Entre le marketing des industriels, les multiples régimes santé qui prescrivent des aliments parfois complètement différents, les conseils qu’on entend partout : il est compliqué de s’y retrouver. Impossible de ne pas se sentir perdu au début dans cet océan de données.


Il est vrai qu’il est parfois difficile de savoir quoi manger, car cela va dépendre de plusieurs facteurs :

  • les périodes de la vie,

  • la génétique,

  • la vie de famille,

  • l'activité physique,

  • l'environnement

  • etc...

Trouver l’alimentation qui nous est vraiment adaptée se fera seulement avec le temps, par l'expérience.


Par contre nous avons des aliments qui vont inexorablement polluer, enflammer, irriter ou congestionner, l'organisme.


Ils ne sont pas prévus pour la physiologie humaine. Les supprimer ou les limiter ne pourra que vous être bénéfique. Il est vivement intéressant également de se respecter en évitant les frustration. Les petits plaisirs coupables (ou non héhé), ne sont pas un problème. Simplement, les aliments décrits dans la liste qui suit sont ceux qui abiment le plus notre immunité. Ils favorisent ce que nous appelons en naturopathie l'émergence des maladies de civilisation liées totalement à notre hygiène de vie, dont fait partie notre alimentation.


1/ Les produits laitiers issus des grandes productions industrielles



Le lait animal est par définition un aliment de croissance destiné à une autre espèce que la nôtre. Le lait de la vache, c’est l’aliment du veau jusqu’à ses 6 premiers mois. Il n’est ni digeste, ni utile pour un être humain adulte. C’est d’ailleurs le cas pour tous les mammifères. (Aucun mammifère adulte ne consomme encore du lait).


Les produits laitiers d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux que consommaient nos grands-parents.

À l’époque, on utilisait du lait biologique et cru. On le faisait bouillir et on enlevait la mousse crémeuse à la surface. Cette mousse contient les hormones de croissance qui sont néfastes pour nous. (Elles sont utiles au veau pour atteindre sa taille adulte).


Aujourd'hui, on vend du lait pasteurisé à ultra haute température afin de pouvoir le conserver longtemps. Le lait provenant de beaucoup de vaches différentes est mélangé. Cela n’a plus rien à voir avec le lait juste jailli du pis de la vache. Ce n’est tout simplement plus le même aliment.

Dans le lait actuel, on trouve des antidépresseurs (ce n'est pas une blague) et des antibiotiques. C’est ce qu’on donne aux vaches et tout cela se retrouve malheureusement dans les produits laitiers.


Les produits laitiers sont les aliments les plus générateurs de mucus et ils acidifient l’organisme. Une production excessive de mucus s’accumule dans le nez, la gorge, les poumons et les intestins et peut causer toute sorte de problèmes respiratoires, allergiques et intestinaux.


Le lait cause de nombreux problèmes de santé à court et à long terme: problèmes digestifs (il fait de véritables ravages au niveau digestif), problèmes de peau, asthme, migraines, douleurs articulaires, rhinite, ostéoporose, allergies, problèmes récurrents de sinusites et otites, etc.


En arrêtant d’en consommer vous pouvez constater de grandes améliorations de ces problèmes.

Alors, comment avoir suffisamment de calcium sans consommer de produits laitiers?


On trouve de très grandes quantités de calcium dans tous les fruits et légumes, ainsi que dans les oléagineux. Ce calcium là est très bien assimilé par l'organisme, bien plus que celui contenu dans le lait.


D’ailleurs, plusieurs études ont démontré que les pays qui consomment le moins de produits laitiers sont ceux qui ont le moins de cas d’ostéoporose, comme le Japon, par exemple. A l’inverse, les cas sont les plus nombreux dans les pays où on en consomme le plus. C’est ce qu’on appelle le paradoxe du calcium.


Pour voir des résultats, il faut essayer de retirer les produits laitiers de son alimentation durant deux semaines. Vous verrez, vous ne pourrez que vous en porter mieux. Imaginez : une plus belle peau, une digestion beaucoup plus agréable, des douleurs qui disparaissent, plus d’énergie. C’est le genre d’effets constatés.


2/ Les farines industrielles


Le blé a subi une hybridation folle au fil des années (l’hybridation consiste en des croisements entre deux espèces ou entre deux variétés d’une même espèces). Ses chromosomes ont triplé.

On a cherché à rendre la pâte toujours plus riche en gluten car cela lui donne de l’élasticité et la rend plus facile à pétrir. Avant les années 40 la teneur en gluten du blé était de 7%. Elle est passée à 12%.


Une nouvelle fois, toutes ces transformations font que l’on n’a plus affaire au même aliment. Ce n’est plus du blé ! C’est de nouvelles protéines que l’Homme ne peut pas digérer correctement, nous n’avons pas les enzymes adaptées.


Le pain réalisé avec de la farine de blé est devenu un aliment beaucoup trop transformé pour nos systèmes digestifs. Il suffit d’imaginer cette pâte collante qu’on pétrit pour visualiser ce que cela peut donner dans nos intestins : c'est ce que l'on appelle la plaque mucoïde (photos).


En plus, la consommation de blé a explosé depuis quelques années. On en ajoute dans toutes sortes de produits. Ce n’est pas par hasard que le nombre de personnes diagnostiquées intolérantes au gluten ne cesse d’augmenter.


Et ce n’est pas tout.

Le blé a tendance à rendre accro. On y trouve une substance de la famille des opioïdes qui agit comme une drogue. Il contient aussi une protéine, la gliadine, qui stimule l’appétit. En éliminant le blé, on aura tendance à manger moins de calories.

Mais n’a-t-on pas toujours mangé du blé?

Une fois encore, le pain que mangeaient nos grands-parents était complètement différent. Il se gardait plus d’une semaine. Il était réalisé avec de la farine ancienne, non modifiée, complète et bio. Enfin, il était fabriqué avec un procédé de fermentation au levain. Cette fermentation permettait de neutraliser une bonne partie des antinutriments qui causent des problèmes d’assimilation.


Pour se rendre compte de ses effets, il faut retirer le gluten de son alimentation durant deux semaines. (Vous verrez qu’il est impossible de ne pas se sentir mieux à ce moment-là). Puis, le réintroduire et observer ce qu’il se passe.


3. Les produits industriels



C’est en Occident qu’on consomme le plus ce type de produits et c’est en Occident qu’on trouve le plus de personnes atteintes des maladies de "civilisation". Ces pathologies sont d’ailleurs en forte augmentation. Des études démontrent les liens entre mortalités et alimentation industrielle.

Afin de réduire les coûts le plus possible, les produits industriels sont fabriqués avec des matières premières pas chères et de très mauvaise qualité. On y ajoute ensuite de grandes quantités de sel et de sucre raffiné pour donner du goût. Sans cela ils seraient tout simplement immangeables.


Ils sont bourrés de produits chimiques qui sont particulièrement néfastes pour notre santé :

  • édulcorants,

  • additifs,

  • exhausteurs de goût,

  • colorants,

  • conservateurs,

  • etc.

Il n’y a absolument rien de naturel là-dedans, malgré ce que le marketing tente parfois de nous faire croire. D’autre part, la composition des produits industriels est beaucoup trop complexe et rend la digestion laborieuse. Ces aliments sont tellement transformés qu’il est difficile pour le corps de les reconnaître et donc de les digérer correctement. Ils déséquilibrent peu à peu notre flore intestinale.


Arrêter de consommer des produits industriels et préparer soi-même ses plats est une étape primordiale sur le chemin de l’obtention d’une meilleure santé.

4/ Les aliments cuits au micro-ondes



Le four à micro-ondes produit des rayons électromagnétiques de haute fréquence. Ces ondes traversent la nourriture et cela met en vibration les molécules d’eau qu’elle contient. Les molécules d’eau s’agitent et se cognent les unes aux autres. C’est cela qui chauffe les aliments de l’intérieur en à peine quelques secondes.


Ce rayonnement provoque des changements non naturels dans la structure moléculaire des aliments. On peut d’ailleurs souvent constater qu’un repas n’a pas le même goût s’il est chauffé au micro-ondes plutôt que traditionnellement.


De plus, si en théorie le rayonnement devrait rester à l’intérieur du micro-ondes, on observe en réalité que les ondes traversent les parois peu étanches de l’appareil.


Être exposé à ces radiations peut conduire à toute sorte de symptômes :

  • fatigue chronique,

  • manque de concentration,

  • maux de tête,

  • problèmes de fertilité,

  • insomnies,

  • dépression,

  • etc.

Il existe un petit test pour se rendre compte de la nocivité du micro-ondes :


Arroser deux plantes identiques : l’une avec de l’eau qu’on a chauffée dans une bouilloire et laissée refroidir et l’autre avec de l’eau chauffée au micro-ondes (refroidie également). En constatant les résultats sur les plantes, on peut se demander si on a vraiment envie de mettre ça dans son organisme.


Le sucre blanc



Véritable drogue des temps modernes, la consommation de sucre par habitant a drastiquement augmenté ces dernières années.


Lire le dossier complet ici : clique.


En effet, le sucre a un grand pouvoir addictif et il pousse à manger davantage. C’est pour cette raison également que les industriels en mettent partout (y compris dans les sauces, les plats préparés, etc.). Ces produits sont conçus pour accroître le plaisir et engendrer une dépendance afin qu’on en consomme en plus grande quantité.


Plus les sucres sont raffinés, plus ils sont nocifs. Le raffinage est un procédé inventé par l’industrie agro-alimentaire. Avec le raffinage, toutes les propriétés nutritives disparaissent. Il ne reste plus que du saccharose pur. Celui-ci attaque la flore intestinale et pose des problèmes de digestion.


De plus, le sucre a un effet déminéralisant. Pour pouvoir être digéré sous cette forme modifiée, il puise dans nos réserves de minéraux.


Avec le sucre blanc, la glycémie (taux de sucre dans le sang) augmente et retombe très vite. En effet, le pic hyperglycémique est suivi d’une hypoglycémie réactionnelle.


Cette chute drastique de la glycémie sanguine provoque de la fatigue, des changements d’humeur, un état de stress et de dépression ainsi qu’un appel à consommer à nouveau du sucre. C’est un cercle vicieux.


Les sucres raffinés favorisent toutes sortes de problèmes de santé tels que: l'obésité, le diabète, les maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson…), le vieillissement prématuré (y compris de la peau), les maladies cardiovasculaires, etc.

6/ Les aliments frits



Les aliments frits sont cuits dans des huiles végétales à température extrêmement élevée.


Dans ces conditions, il peut se produire une réaction chimique : l’hydrogénation. L'hydrogénation modifie la structure chimique des graisses. Certaines sont alors transformées en acides gras trans, qui sont très mauvais pour la santé (responsables de maladies cardiovasculaires et de cancers). Les graisses trans sont difficiles à décomposer pour notre organisme.

Les aliments frits sont également très caloriques. Au cours de la cuisson, l’eau qu’ils contiennent est peu à peu remplacée par les matières grasses de la friture.


De plus, les vitamines sont détruites sous l’effet de la chaleur. D’autre part, lors de la cuisson à haute température, il peut se former une substance : l’acrylamide. Il s’agit d’une substance toxique et cancérigène.


7/ Les aliments en conserve



Les industriels ajoutent de la saumure (un mélange de sel et d’eau) pour une meilleure conservation de ces produits. Cela fait qu’ils ont souvent une forte teneur en sodium. La population générale consomme déjà trop de sel. Cet excès accroît les risques d’hypertension artérielle, de problèmes cardio-vasculaires et rénaux.


La présence d’aluminium dans l’emballage des conserves est également mise en cause dans le cas de diverses pathologies : maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson…), décalcification osseuse, maladies inflammatoires de l’intestin, etc.


Pour être mis en conserve, les aliments sont stérilisés à plus de 100° C pour détruire un maximum de micro-organismes qui pourraient altérer les aliments. Mais, par ce procédé, de nombreuses vitamines sensibles à la chaleur (vitamines A, B, C, par exemple) sont également détruites.


Enfin, les aliments en conserve peuvent contenir du BPA (bisphénol-A). Il s’agit d’un produit chimique classé comme perturbateur endocrinien (cela signifie qu’il peut modifier l’équilibre hormonal). Le BPA a été associé à divers problèmes de santé comme les maladies cardiaques, le diabète, les dysfonctionnements thyroïdiens, l'obésité, l’infertilité, etc.


Une étude portant sur 78 différents aliments en conserve a trouvé du BPA dans plus de 90% d’entre eux.


Passez à l’action !


Voilà, dans cet article nous avons vu quels sont les pires aliments réellement néfastes pour la santé.


Le but n’est pas de culpabiliser mais simplement de prendre conscience que si vous supprimez ou réduisez ces aliments, vous faites du bien à votre santé.


Je sais qu'il n'est pas facile de ne pas les consommer lorsqu'il s'agit d'aliments qu'on aime bien. Mais, sans les supprimer définitivement, le fait d’avoir une alimentation saine au quotidien et de réserver ces produits à certaines occasions vous apportera déjà de grands bienfaits.


La première chose à faire c'est de supprimer les produits industriels. Cuisiner soi-même, savoir ce qu'on met dans les recettes qu'on réalise et être débarrassé de toutes les substances chimiques est déjà une étape capitale.

Il y a beaucoup de plaisir à tirer également du fait d'être en pleine forme et on prend goût à avoir une alimentation plus saine et plus bénéfique pour soi tout en appréciant d'autant plus les écarts lorsqu'on en fait. On s’habitue à manger des aliments naturels et de qualité. Au point que cela devient difficile de revenir en arrière!


Maintenant vous avez les cartes en main pour faire de bons choix, à vous de tester.


Article écrit par Nadia.

Son site : lasantesimplement.com

1,206 vues

LES PROGRAMMES EN LIGNE DE JUSTE NATURO

  • YouTube - Cercle blanc

Clique icI pour les vidéos YouTube

Témoignages de consultation

( + de 60 à retrouver sur la page Facebook )

&

Suivez le feed sur instagram @adrien.liondenemee

  • Noir Facebook Icône
  • LinkedIn - Black Circle
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube